Apple et Google sur le marché de la voiture

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Les deux entreprises de la Silicon Valley Apple et Google se lancent sur le marché de l’automobile avec des concepts très innovants et futuristes, notamment la voiture autonome. Qu’en sera-t’il de l’assurance auto avec des véhicules dernière technologie ?


Apple et CarPlay

Apple transforme la voiture moderne en véritable accessoire pour Iphone.
 
Carplay Apple
 

Le système CarPlay est une nouvelle technologie qui permet à l’automobiliste d’avoir accès à toutes les fonctionnalités de son Iphone sur le tableau de bord de la voiture. Grâce notamment à
Siri est à la commande vocale, le conducteur pourra répondre à ses appels, envoyer des SMS, choisir de la musique et bien d’autres fonctions en toute sécurité.

Apple a lancé une quinzaine de partenariats avec des constructeurs pour installer cette technologie dans leurs véhicules. Sans échange de contrepartie financière, le but du géant High-Tech est d’occuper le terrain déjà bien investi par Google.

Google et l’automobile

Google s’est lancé dans le développement de la voiture autonome avec la Google car, avec la certitude que la voiture qui se conduit toute seule est le futur du marché de l’automobile.
 
Google Car
 
Le groupe investi aussi dans son système Android pour le rendre également compatible avec les voitures connectées.

Les constructeurs, comme Volvo, refusent de se rendre dépendant d’un seul système et souhaitent intégrer aussi bien CarPlay que Android. Le risque étant de n’être capable de s’adresser qu’aux possesseurs d’un certain type de smartphone et donc de renoncer à une partie de la clientèle.

Le conseil d’expert de Hyperassur

Quoi qu’il en soit, ces nouveautés automobiles n’ont pas pour objectif de distraire de le conducteur de la route pour le système Carplay ou de mettre en danger les passagers pour la Google Car. Les compagnies d’assurances auto n’ont pas encore le recul nécessaire sur ces évolutions technologiques, mais il est certain qu’elles pourront constituer un risque si elles sont utilisées à mauvais escient.

 

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous