Bilan sur les augmentations de tarifs de l’assurance auto depuis 2010

Publié par , le . Temps de lecture : 7 minutes.
 
Prime assurance auto

Chaque année, le tarif de l’assurance auto subit une augmentation.
Cette hausse pèse désormais de plus en plus lourd dans le budget des automobilistes français … car à la cotisation d’assurance il faut également ajouter l’essence, les contrôles techniques et l’entretien annuel du véhicule.


Plusieurs facteurs sont en cause dans cette hausse permanente de la prime d’assurance, comme les catastrophes naturelles ou les nouveaux comportements à risques notamment. Pour vous aider à mieux comprendre cette évolution, Hyperassur fait le bilan du gonflement des prix d’assurances voitures depuis 8 ans.

Une augmentation moyenne de 2,09% par an

Depuis 2010, on note une augmentation moyenne de 2,09% par an de la prime d’assurance auto.
En valeur absolue, si l’on veut savoir de quel montant les cotisations ont augmenté en 8 ans, avec une prime de départ de 400€ en 2010 … la hausse serait de 73,7€. Mais regardons plus en détails comment ces hausses de cotisations se sont déroulées de 2010 à 2018.

 

Augmentation Assurance auto

 

L’année 2010 marque les prémices des augmentations : +2,7%

Et c’est bien à partir de 2010 que l’on a constaté une hausse générale des tarifs d’assurances, car l’augmentation n’était seulement que de 0,1% entre 2009 et 2010. Cette année a d’ailleurs subi à la fois une augmentation en février d’après l’Insee, mais aussi des tarifs revus à la hausse en avril 2010 de l’ordre de 4% en moyenne contre 3% estimés.

Fin 2010, les assureurs annonçaient des prix plus onéreux en 2011 de l’ordre de 3%.
D’une prime moyenne de 450€ HT pour une voiture, cette hausse justifiée par la Maif qui avait gelé ses tarifs de 2005 à 2009 était estimée à 2,5% pour l’année 2011.

Des hausses de tarifs justifiées en 2011 : +3,3%

Début 2011, la direction du trésor et de la concurrence s’associent pour déterminer une hausse des primes d’assurances en 2011 justifiée. Par conséquent cette hausse de la prime avait été évaluée à 3,1% en auto pour septembre 2011 et s’est finalement avérée être à 3,3%.

La courbe continue de grimper, avec une prévision de la Maif dès novembre 2011 d’une hausse du tarif d’assurance auto de 2% pour 2012.

Une prime de 2 points plus chère en 2012

L’année suivante marque la poursuite de la hausse des cotisations avec des tarifs d’assurances qui continuent d’augmenter en 2012. L’estimation donnée par la Maif en fin d’année était précisément exacte, car la moyenne d’augmentation s’élève à 2% de 2011 à 2012.

Et comme chaque année en novembre … C’est la Maif qui annonce une augmentation de 2% pour l’année 2013. Les réparations liées aux sinistres automobiles ont vu leur coût augmenter, alors les compagnies d’assurances ont l’intention de gonfler leurs tarifs pour combler cette perte.

Avec des augmentations annoncées allant de 0,9% à 4% selon les assureurs, l’année 2012 a coûté cher en termes de réparations de sinistres auto, soit une augmentation qui serait de 2,5% en 2013, en moyenne.

Encore une hausse de 2,1% pour l’année 2013

Cette fois l’augmentation effective est plus basse que la prévision … soit 2,1% en mars 2013 selon l’indice IPAP (Indice des prix de l’assurance des particuliers) contre 2,5% prévus. Mais cette année marquait également la fin du client fidèle en assurance avec l’annonce de la loi Hamon pour faciliter la résiliation, qui allait par conséquent générer une hausse de la concurrence.

Or selon la FFSA (la Fédération française des société d’assurances), cette nouvelle règlementation qui révolutionne le marché des assurances allait entraîner une augmentation de 11% des primes d’assurances auto en 2014.

Malgré cette prévision pour le moins éloquente, le cabinet « Fact & Figures » prévoyait quant à lui 2% de hausse en 2014. Certains assureurs comptent même geler leurs tarifs, alors quelle hausse pour l’assurance auto en 2014 ?

La loi Hamon marque une augmentation de 1,7% en 2014

L’année suivante, la hausse des primes d’assurances est plutôt modérée puisqu’elle est de 1,7% en 2014. Les ventes des constructeurs seraient responsables de cette augmentation, car le nombre de voitures étant plus important sur les routes, le risque de sinistres croît en conséquence.

La prévision pour 2015 annonce encore un alourdissement du budget auto avec 1% à 2,6% de plus dans la prime d’assurance auto.

3% de plus en 2015

La recrudescence des catastrophes naturelles et du nombre d’accidents routiers ont conduit à une hausse de 3% en 2015. Quant à la loi Hamon, elle est désormais connue de tous et joue un rôle de régulateur de prix, ce qui annonce un prix d’assurance auto en 2016 de 1% plus cher que l’année dernière.

Une hausse modérée en 2016 : 1%

Les tarifs d’assurances ont effectivement presque stagné en 2016 … Pour autant, avec les attentats qui ont bouleversé la France, l’Etat a décidé d’augmenter le budget de fond d’indemnisations des victimes du terrorisme. 2017 prévoit alors une nouvelle hausse de 2% pour les contrats auto.

+1,6% en assurance auto pour l’année 2017

Pour échapper à la hausse des prix d’assurances, les comparateurs en ligne ont été de plus en plus sollicités par les internautes. Et en janvier 2017, la hausse du prix d’assurance enregistrée était de 1,6%, contrairement à la prévision d’une hausse de 2 points.

Toutefois Hyperassur vous rappelle qu’il est possible d’économiser jusqu’à 20% sur son assurance auto. C’est pourquoi nous vous encourageons à comparer les tarifs d’assurances au moins une fois par an pour changer de contrat et obtenir de meilleures garanties, au meilleur prix.

Et en 2018 alors ?

Les prédictions étaient de +2% en assurance auto pour 2018 d’après « Fact & Figures ».
Affaire à suivre …


En conclusion, découvrez ce tableau qui résume toutes les hausses effectives entre 2010 et 2018.
Nous avons pris pour exemple un tarif d’assurance annuel de 400€ en 2009. Celui-ci ayant subi une première hausse de +0,1% entre 2009 et 2010, la cotisation s’élèvera donc à 410,8€ en 2010.

 

AnnéesAumentation
en %
Augmentation
absolue en €
2010+2,7410,8
2011+3,3424,4
2012+2432,8
2013+2,1441,9
2014+1,7449,4
2015+3462,9
2016+1467,5
2017+1,6475
2018+2484,5

 

Les causes principales de la hausse du prix d’assurance auto

Ces hausses s’expliquent simplement par des facteurs de risques en hausse depuis 2010 :

  • Les nouveaux comportements : les français ont tendance à utiliser leur smartphone au volant, que ce soit pour l’envoi de sms ou passer des appels téléphoniques. Et encore une fois, ces comportements peu prudents font croître le risque.
  • La hausse des accidents : en 2013 notamment, les assurances ont constaté avec inquiétude une hausse de 9,3% des dommages corporels.
  • Les catastrophes naturelles : avec des inondations récurrentes, les tempêtes (Xynthia en 2010 notamment) ont conduit à l’augmentation du nombre de sinistres automobiles et donc à réévaluer le risque de ce genre d’événements en France (même constat pour les attentats).
  • Le prix des réparations automobiles : l’augmentation du tarif des réparations comme le bris de glace, les pièces automobiles ou encore les réparations plus globales ont grimpé en flèche ces dernières années (cf graphique). C’est pourquoi, l’indemnisation d’assurance coûte plus cher aux compagnies qui revoient leurs tarifs chaque année.

 

    Le conseil d’expert de Hyperassur

    Face à ces diverses hausses, la meilleure solution pour trouver un contrat d’assurance moins cher est le comparateur en ligne. Ces outils qui tarifent en temps réel des devis d’assurances, offrent aux internautes un panel complet d’assureurs auto.

    Que ce soit à la date d’échéance du contrat auto pour faire jouer la loi Hamon, ou tout simplement si vous souhaitez changer de contrat à tout moment, vous pouvez effectuer des simulations de tarifs d’assurances auto pour estimer le montant de votre prime.

    Ainsi, vous pourrez choisir de changer de compagnie d’assurance dans le but de payer moins cher vos cotisations annuelles/mensuelles ou encore pour obtenir de meilleures garanties, donc de meilleures indemnisations.

    Comparez maintenant !

     

    Olivier c’est un peu le « Monsieur technique » de la rédaction. Tous les objets roulants (les non roulants aussi !) n’ont aucun secret pour lui. Quand il s’agit d’expliquer pourquoi un contrat ou une garantie convient le mieux à tel ou tel véhicule, c’est à lui qu’on fait appel. Il est aussi une référence de la protection de votre habitation.

Suivez-nous