Auto : les fientes d’oiseau n’abîment pas la peinture de votre voiture

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Mais selon des chercheurs de la société britannique Autoglym spécialisée dans les produits de nettoyage pour l’automobile, les dommages résulteraient en fait du refroidissement de la laque contenue dans la peinture, qui se contracte et durcit autour des déjections.

Les chercheurs d’Autoglym expliquent que lorsqu’il fait chaud, par exemple en plein soleil, la laque se réchauffe, se ramollit puis se dilate. Dans le même temps, la chaleur sèche et durcit les fientes. Puis lorsque la laque se refroidit à nouveau, la nuit notamment, elle se contracte et se moule autour des fientes. Ce moulage, qui se fait à un niveau microscopique, donne à la peinture un aspect mat.

Les dommages peuvent être évités si les propriétaires agissent vite

Plus les déjections restent longtemps sur la carrosserie et plus les températures sont élevées, plus le dépôt sera dur et plus la laque formera un moule solide une fois refroidi.

Les dégâts peuvent donc être évités en agissant le plus vite possible : il faut utiliser un chiffon humide pour enlever délicatement le dépôt. Si les fientes sont sèches ou ne se détachent pas facilement, déposez dessus un linge humide pendant 10 minutes. Le chiffon devra ensuite être jeté et les mains soigneusement lavées, car les oiseaux peuvent être porteurs de maladies.

Parce que l’automobile est un produit majeur de l’assurance, il est tout à fait normal de retrouver sur Hyperassur un journaliste spécialisée comme Alexandre. Depuis une quinzaine d’années, il contribue à de nombreux titres auto et hight-tech, et présente même une émission dédiée à l’automobile (Le Garage – OuatchTV).

Suivez-nous