Départ en vacances : pensez à faire vérifier votre climatisation

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

La climatisation s’avère quand même très utile en période de forte chaleur. De plus, c’est un gage de sécurité pour le conducteur.
La climatisation fonctionne sur un principe complexe. En effet, un fluide circule constamment en circuit fermé. Tout le long de son parcours, celui-ci capte la chaleur de l’habitacle et la transporte pour la rejeter à l’extérieur. Chaque année, 20% de ce liquide s’évapore. Le système de climatisation permet alors de diminuer l’humidité de l’air ambiant, de filtrer les impuretés et d’améliorer le confort du conducteur. En effet, il évite une chaleur dite « assoupissante ».

Sa révision doit intervenir tous les 1 à 2 ans et nécessite un matériel de professionnel. En plus de la recharge du fluide, elle comprend la vérification ou le remplacement des courroies, la vérification des durites, des contacts électriques, du compresseur et du disjoncteur de basse pression. 

ATTENTION AUX ALLERGIES

Une climatisation qui fonctionne mal peut vous faire consommer jusqu’à 20% de carburant en plus. Il faut donc veiller à l’actionner même en saison d’hiver.
Dans un système mal entretenu, la poussière et les bactéries peuvent proliférer. Elles peuvent provoquer des allergies plus ou moins graves et des picotements aux yeux pour le conducteur.

Quelques signes vous permettront de repérer une climatisation défectueuse :
– L’air froid n’arrive pas assez vite
– Odeur désagréable qui s’échappe des aérations
– Dégivrage du pare-brise moins rapide
– Fuite d’eau à l’intérieur du véhicule

A noter que les professionnels et notamment les centres auto proposent de nombreux forfaits à l’approche de l’été, un peu moins de 100 € pour une intervention complète. 

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous