Du nouveau pour contester ses contraventions

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Environ 42 % des flashs de radar automatique n’aboutissent à rien. Le taux de perte est très important, à cause entre autre des photos inutilisables et de celles contestés. Environ 20 % des contraventions font l’objet de contestation.

Jusqu’à aujourd’hui, la contestation se faisait par courrier, grâce à un formulaire spécifique. Cette technique parait datée, à l’ère du numérique, spécialement sachant que l’état doit mobiliser 60 agents pour classer et numériser les formulaires reçus. Le sénat propose donc de passer à un système numérique, sur le même modèle que celui du paiement par internet. Le sénat souhaite cependant rendre ce service payant en demandant des « frais de dossier » aux personnes contestant leur contravention.

Laurence est une journaliste expérimentée, particulièrement pointue dans tous les sujets de consommation et de droit pratique. Elle est notamment l’auteure de titres de référence L’Assurance pour les Nuls, Créer sa boîte pour les Nuls, Préparer sa retraite pour les Nuls (Editions First).

Suivez-nous