En 2010 les radars de feux flasheront aussi à l’orange

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

En 2009, le nombre de conducteurs qui passent à l’orange a fortement augmenté dans les grandes villes. Selon une récente enquête d’IPSOS pour Axa Prévention, 72% des automobilistes français confessent ne pas marquer l’arrêt lorsque le feu est orange.
Le Code de la Route est pourtant clair en ce qui concerne le passage au feu orange. « Tout conducteur doit marquer l’arrêt devant un feu de signalisation jaune fixe, sauf dans le cas où, lors de l’allumage dudit feu, le conducteur ne peut plus arrêter son véhicule dans des conditions de sécurité suffisantes, », rappelle l’article R 412-31 du Code de la Route.

Pour enrayer les infractions au feu orange, les pouvoirs publics ont décidé que les radars de feu rouge sanctionneraient également les passages au feu orange et ce, sans panneau d’avertissement préalable, contrairement aux radars de vitesse fixes. Si vous passez à l’orange et que vous avez un accident, votre assurance automobile risque ainsi de disposer d’une preuve d’infraction et risque fort de refuser de vous indemniser.

Que risquez-vous ?
Si vous grillez un feu orange, vous risquez une amende de 22 euros à 35 euros. En revanche, vous ne perdrez aucun point.
Cependant, si vous passez au feu orange mais que le feu devient au rouge alors que l’arrière de la voiture est encore sur le passage, on considérera que vous êtes passé au rouge et non à l’orange. La note sera beaucoup plus salée : 135 euros d’amende et 4 points en moins sur votre permis…

 

Laurence est une journaliste expérimentée, particulièrement pointue dans tous les sujets de consommation et de droit pratique. Elle est notamment l’auteure de titres de référence L’Assurance pour les Nuls, Créer sa boîte pour les Nuls, Préparer sa retraite pour les Nuls (Editions First).

Suivez-nous