Essence vs diesel, quel est le vrai choix économique ?

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

L’engouement du Diesel prend sa source à la sortie de la guerre, grâce à une détaxation du gazole pour relancer l’économie et écouler l’excédent. Des voitures à moteur diesel sont alors produites massivement et accélèrent la tendance à la fin des années 60. Aujourd’hui, près de 73 % des voitures neuves achetées roulent au gazole.

La principale raison de l’achat d’un modèle diesel pour les français est économique. Les prix du gazole étant nettement en dessous des prix de l’essence à la pompe. Cependant, d’après une étude menée par l’institut indépendant UFC Que Choisir, il apparait que 71 % des automobilistes diesel n’amortissent pas leur achat. Cette étude est basée sur le nombre d’année moyen que les français gardent leur véhicule et sur le nombre de kilomètre moyen réalisé en un an. Le prix d’achat d’un véhicule diesel est généralement entre 1 000 et 1 500 euros plus cher qu’un modèle équivalent à moteur à essence. Pour le rentabiliser, il faut parcourir en moyenne 20 000 kilomètres par an. La moyenne nationale est légèrement en dessous de 13 000 kilomètre et augmente seulement jusqu’à 15 000 pour les conducteur de Diesel.

Il est alors généralement plus intéressant pour les automobilistes peu conducteur de ne pas céder à l’attrait du diesel car ils risquent de ne jamais rentabiliser leur achat comparé au modèle à essence. Seul les très gros rouleurs sont avantagés lors de l’achat d’une voiture diesel.

Achetez votre véhicule intelligemment grâce à nos conseils et comparez les meilleurs tarifs d’assurance auto.

Laurence est une journaliste expérimentée, particulièrement pointue dans tous les sujets de consommation et de droit pratique. Elle est notamment l’auteure de titres de référence L’Assurance pour les Nuls, Créer sa boîte pour les Nuls, Préparer sa retraite pour les Nuls (Editions First).

Suivez-nous