Pourquoi les Français deviennent-ils des conducteurs occasionnels ?

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.

Une étude réalisée par la start-up Wilov révèle lest habitudes de conduite des automobilistes en France. L’assureur au modèle innovant « Pay When You Drive » a passé en détail les usages mais également les tendances actuelles. Si pour 91% des sondés la voiture est un synonyme de liberté, 63% d’entre eux sont en réalité des conducteurs occasionnels, avec 1 conducteur sur 5 ne l’utilisant qu’un jour par semaine (et 1 sur trois l’utilisant un jour sur 2).

L’institut de sondage OpinionWay a réalisé une vaste étude pour le compte de l’assureur auto et start-up Wilov, dans le but de connaître et d’interpréter les habitudes et attentes des conducteurs de véhicules, au niveau de l’assurance notamment. Au total, 1053 automobilistes ont participé à l’étude, sur un échantillon très représentatif de la population française (18 ans et plus). Les interviews ont été réalisées par questionnaire en ligne sur 3 jours.

Les résultats portent sur les habitudes régulières des conducteurs, tant en milieu citadin que rural. Si pour la majorité d’entre eux la voiture est un indispensable, l’étude montre que les Français sont en réalité des conducteurs occasionnels à 63%.

Les résultats varient selon les régions ; en agglomération parisienne, 55% des personnes utilisent leur véhicule de façon occasionnelle ; et ils sont 33% dans les agglomérations entre 2000 et 1 million d’habitants. Le taux le plus faible concerne les communes rurales, où ils sont 23% à conduire occasionnellement.

8 Français sur 10 avouent pourtant ne pas pouvoir se passer de leur voiture

Force est de constater que malgré l’attachement des Français à leur véhicule (8 sur 10 ne peuvent s’en passer), l’usage devient occasionnel. Une réalité qui s’explique par la frustration que les conducteurs d’aujourd’hui ressentent par rapport au premier poste de dépense de ce domaine : l’assurance auto.

Les automobilistes, en répondant au questionnaire, ont confirmé que le prix du contrat d’assurance auto ne correspond pas à l’utilisation réelle du véhicule (14%), et ils sont 21% à ne pas comprendre les clauses présentes dans leur contrat. Pour 39% des conducteurs âgés de moins de 35 ans, ils pensent que le prix de leur contrat ne correspond pas à la réalité de l’usage qu’ils font de leur voiture.

L’étude d’OpinionWay a également mis en avant le fait que les conducteurs, s’ils sont 60% à posséder un smartphone, ne sont que 16% à s’intéresser aux applications d’assurance auto. Ils seraient par contre 44% à être intéressés à utiliser une assurance auto au modèle « Pay When You Drive » de Wilov, qui leur permet d’assurer leur véhicule en ne payant que le nombre de jours où ils ont conduit.

les Français deviennent des conducteurs occasionnels

(infographie Opinionway pour Wilov)

 

Olivier c’est un peu le « Monsieur technique » de la rédaction. Tous les objets roulants (les non roulants aussi !) n’ont aucun secret pour lui. Quand il s’agit d’expliquer pourquoi un contrat ou une garantie convient le mieux à tel ou tel véhicule, c’est à lui qu’on fait appel. Il est aussi une référence de la protection de votre habitation.

Suivez-nous