Le Conseil National de Sécurité Routière reprend du service

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Le CNSR avait été créé en 2001 et avait pour objectif de réfléchir sur la politique de la France en matière de sécurité routière. L’organisme renaitra prochainement pour reprendre sa mission notamment pour rétablir des priorités pour la prévention routière et mettre en œuvre des mesures au prochain comité interministériel de la sécurité routière (CISR). Regroupant jadis les représentants des forces de l’ordre, des médecins et des parlementaires, plusieurs associations les rejoindront ainsi que les constructeurs automobiles et les assurances auto. Manuel Valls, ministre de l’intérieur, souhaite les réunir afin qu’ils aident les pouvoirs publics à fixer les priorités en matière de prévention automobile.

Dès sa reprise fin Novembre, le CNSR sera présidé par monsieur Armand Jung, député PS du Bas-Rhin et président du groupe d’étude « route et sécurité routière » de l’Assemblée Nationale. Autour de lui, ce seront une cinquantaine de membres qui se creuseront la tête pour proposer les futures mesures à proposer au prochain CISR.

Laurence est une journaliste expérimentée, particulièrement pointue dans tous les sujets de consommation et de droit pratique. Elle est notamment l’auteure de titres de référence L’Assurance pour les Nuls, Créer sa boîte pour les Nuls, Préparer sa retraite pour les Nuls (Editions First).

Suivez-nous