Le marché de l’automobile en crise

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Une dégringolade prévisible

Ce recul des marques françaises était prévisible. La fin de la prime à la casse avait boosté au premier trimestre les ventes de voitures, celle-ci étant supprimée dès décembre 2010, mais toujours active sur les véhicules livrés avant mars 2011. Un effet de base qui ne suffit pas cependant à expliquer cette baisse brutale. En effet, certaines marques affichent une progression des ventes confortables comme Mercedes avec + 24,2 % de voitures neuves.

Parce que l’automobile est un produit majeur de l’assurance, il est tout à fait normal de retrouver sur Hyperassur un journaliste spécialisée comme Alexandre. Depuis une quinzaine d’années, il contribue à de nombreux titres auto et hight-tech, et présente même une émission dédiée à l’automobile (Le Garage – OuatchTV).

Suivez-nous