Le marché des voitures neuves toujours en berne

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Les jours fériés ont nui aux ventes
La raison principale de ce plongeon sont les nombreux jours fériés du mois de mai à ajouter aux tout aussi nombreux ponts accordés. De grands week-end utilisés principalement pour s’offrir de courtes vacances, plutôt que pour dépenser dans une nouvelle voiture. Sans oublier les élections qui ont provoqué une période d’incertitude, périodes pendant lesquelles les investissements se font plus rares. Un plongeon certes plus marqué pour le marché de l’automobile neuve, mais dont la tendance est à la baisse. A tel point que l’objectif est de réussir à ne pas aller en dessous des -10 % selon les constructeurs, soit 2 millions de véhicules.

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous