Le périphérique parisien fête ses 40 ans

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Inauguré le 25 avril 1973 par Pierre Messmer, premier ministre de l’époque, le périphérique a mis 17 ans à se construire, pour devenir aujourd’hui la route urbaine la plus empruntée d’Europe. Chaque jour 1,1 millions de véhicules circulent entre les 38 portes qui le jalonnent, sur une ceinture de 35,04 km suivant les anciennes fortifications de la capitale.

Des riverains pas à l’heure de la fête

Le périphérique est souvent décrié comme une insoutenable frontière entre Paris et les 29 communes limitrophes. Pour les riverains, le bruit et la pollution sont les seuls cadeaux que le périph’ leur offre au quotidien. Inutile de préciser qu’ils se joindront à sa fête d’anniversaire. Pourtant, le projet du Grand Paris devrait susciter l’envie d’abolir cette frontière, et de relancer les travaux de couverture prévus il y a quelques temps et qui avaient commencé à la Porte des Lilas.

Inauguration du jardin Anna-Marly

A l’occasion des 40 ans, le maire de Paris inaugure le jardin Anna-Marly, espace boisé de 7500m² au-dessus du périphérique. Situé sur l’avenue de la Porte de Vanves, il surplombe les voies et relie la ville de Paris avec ses voisines Vanves et Malakoff. Le jardin est dédié à la détente et à la promenade : il se compose de deux pelouses en terrasses, de bruyères et de pins et de jardins partagés à disposition des habitants. Ce jardin laisse espérer un meilleur avenir pour le périphérique, si sa couverture par des verdures venait à se généraliser.

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous