Le smart parking au cœur de Londres

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Le projet Smart Parking fonctionne grâce à la mise en place de capteurs au niveau des places de parking du quartier. Ces capteurs pourront signaler aux automobilistes si la place est libre ou non par l’intermédiaire d’une application sur smartphone appelée « Parkright ». Le but du système est de fluidifier le trafic en aidant les voitures à se garer. Il faut en moyenne 15 minutes aux automobilistes pour trouver une place de parking dans ce quartier.

Le projet, présenté en octobre 2012 sera installé à partir du mois de mars. Les équipes de techniciens devront implanter quelques 3 000 capteurs dans les rue de Westminster, à raison de 30 par jour. La durée de vie des capteurs est de 5 à 7 ans. Le Smart Parking est intégralement financé par les recettes générées par le stationnement payant de Westminster.

Un système similaire a déjà été mis en place à San Francisco en 2011. Les capteurs répartis sur la ville ont cessé de fonctionner en décembre 2013 et le projet entier est actuellement en phase d’évaluation.

En France, nous ne sommes pas étranger à ce système non plus car il est déjà en place dans certains centres commerciaux et nous permet un parking sans soucis.

Évitez les soucis avec la comparaison d’assurance pour y voir clair dans la complexité des assurances auto.

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous