Un mari jaloux se trompe de rival … et de voiture !

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.
Garantie incencie

Une semaine seulement après son mariage, il asperge le capot moteur d’une Renault Mégane. La motivation ? La jalousie, sa femme aurait reçu des avances quelques semaines avant leurs noces. Malgré une volonté sans faille, il semblerait qu’il ait raté son coup


La bonne maison, mais pas la bonne voiture !

Un Monchecourtois de 40 ans est jugé en comparution immédiate ce lundi 02 octobre pour avoir brûlé une voiture. Rien de très exubérant nous diriez-vous, mais revenons toutefois quelques jours auparavant, samedi 30 septembre. Le jeune marié faisait la fête chez des amis, dans la commune d’Auberchicourt (Nord), quand il décide subitement de s’emparer d’un bidon d’essence.

Vraisemblablement motivé par son état d’ivresse, il prend sa voiture et se rend au domicile de son « rival ». Il reproche effectivement à cet individu d’avoir fait des avances, à celle qui est désormais son épouse. Son intention est claire : brûler la voiture de celui qu’il qualifie de « concurrent ».
Mais tout ne s’est pas passé comme prévu !

Une fois arrivé, il s’empare de son bidon d’essence et asperge le véhicule garé devant le domicile pour y mettre le feu, avant de prendre la fuite. Néanmoins, le quadragénaire omet de faire ce qui paraît pourtant évident : vérifier à qui appartient la voiture !
Il ne le sait pas encore, mais la Renault Mégane désormais en flammes est celle du fils de son rival.

Seulement 20 minutes après sa tentative de fuite, il est interpellé par les forces de l’ordre et sa mise en cause est évidente. Il affichait un taux d’alcoolémie très supérieur à la limite légale autorisée et ne s’était pas débarrassé du bidon d’essence vide.

  • Après avoir reconnu les faits, il a été condamné ce lundi à 18 mois de prison, dont 6 mois avec sursis, et s’est vu suspendre son permis de conduire pendant 12 mois.

Une assurance auto adaptée, c’est se protéger contre la jalousie !

Vous êtes dans la même situation ?
Pour vous protéger contre tout acte malveillant, optez pour un contrat d’assurance auto adapté !

Comme son nom l’indique, la « garantie incendie » vous permet d’être indemnisé des dégâts subis sur votre véhicule, suite à un incendie. Généralement, le motif du sinistre n’influence pas le montant de l’indemnisation versée par votre assurance.

Elle vous sera donc due qu’importe l’origine de l’incendie :

  • Un incident technique entraînant une combustion spontanée
  • Une cause accidentelle exogène (véhicule stationné à proximité, garage, …)
  • Un acte criminel d’un tiers, identifié ou non

La garantie incendie n’est présente uniquement que dans les contrats d’assurance « tous risques ».
Mais vous pouvez également y souscrire par le biais d’une extension de garantie auprès de votre assureur, souvent proposée sous la forme d’un pack « incendie-vol ».

Olivier c’est un peu le « Monsieur technique » de la rédaction. Tous les objets roulants (les non roulants aussi !) n’ont aucun secret pour lui. Quand il s’agit d’expliquer pourquoi un contrat ou une garantie convient le mieux à tel ou tel véhicule, c’est à lui qu’on fait appel. Il est aussi une référence de la protection de votre habitation.

Suivez-nous