Nouvelles plaques d’imatriculation à l’encre électronique traçable

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Cette nouvelle plaque d’immatriculation sera dotée d’une encre électronique (e-ink) permettant d’indiquer entre autres aux forces de l’ordre si le véhicule a été volé ou s’il roule sans assurance automobile. Et cela en temps réel. Pour le moment, le dispositif est encore cher à mettre en place (100 dollars contre 5 dollars actuellement pour l’installation d’une plaque d’immatriculation classique), mais différents Etats pourraient être d’ores et déjà intéressés pour lancer l’expérience (Floride, Caroline du Sud).

Lutte contre la non-assurance

Si on en croit les chiffres, 13,8% des américains rouleraient aujourd’hui sans assurance auto. Cette nouvelle plaque d’immatriculation aurait alors un effet préventif, incitant les conducteurs d’outre atlantique de changer leur comportement imprudent et de souscrire une assurance auto s’ils n’en ont pas.

Et pour la France ?

Le conseil national de sécurité routière (CNSR) a bien entendu eu vent de ces nouvelles plaques d’immatriculation. Après avoir proposé l’installation de boites noires dans les véhicules, et avoir suggéré une baisse des limitations de vitesse sur les axes français, se pourrait-il donc que nous voyons un jour arriver ces plaques sur notre territoire et sur nos voitures ?

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous