Plus de véhicules à essence ou diesel d’ici 2040 !

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot vient de présenter les axes de son plan climat, incluant plusieurs annonces fortes. Parmi les mesures énoncées, la fin de la vente de véhicules à essence et diesel d’ici 2040, l’objectif neutralité carbone en 2050 ou encore l’interdiction des produits causant la déforestation, ainsi que l’éradication des bâtiments mal isolés d’ici à 10 ans.

Le 6 juillet, sur demande du président de la République et du Premier Ministre, Nicolas Hulot a lancé le Plan Climat, qui vise à mobiliser le gouvernement au cours des prochaines années afin d’appliquer les points de l’Accord de Paris. Le plan climat inclut plusieurs annonces fortes. En effet, le gouvernement tient à fixer un cap ambitieux pour lutter contre le réchauffement climatique en six axes principaux, dont une mobilisation sur la diplomatie climatique et la fin des énergies fossiles.

Entre autres annonces, Nicolas Hulot a évoqué la transition énergétique, une enveloppe de 4 milliards pour en finir avec les bâtiments mal isolés d’ici 10 ans, ainsi qu’une neutralité carbone d’ici à 2050. Par ailleurs, il annonce la fin des centrales électriques à charbon d’ici 2022, ainsi que l’interdiction de l’exploration et l’exploitation d’hydrocarbures d’ici 2040.

Un objectif : éliminer les véhicules émettant des gaz à effet de serre

C’est aussi à cette échéance que Nicolas Hulot prévoit une autre mesure d’envergure : la fin de la vente des véhicules à essence et diesel. Pour le ministre de la Transition écologique et solidaire, il faut mettre fin à toute vente de véhicule émettant des gaz à effet de serre. Une proposition qui fait écho à celle d’Emmanuel Macron au cours de sa campagne présidentielle. Cette mesure fait ainsi écho à l’Inde ou encore à l’Allemagne, qui ont annoncé un objectif encore plus ambitieux (fin des moteurs thermiques d’ici 2030).

Pour une application similaire en France, le ministre annonce notamment une prime à l’achat d’un véhicule propre sera octroyée aux ménages plus modestes. Une autre mesure fiscale sera mise en vigueur d’ici 2022, à savoir la convergence fiscale pour le diesel et l’essence. Nicolas Hulot met l’accent sur la responsabilité du gouvernement face à une menace croissante pour les concitoyens, même si certaines échéances ne sont pas encore précisées de façon scientifique. Pour cela, il annonce des mesures fermes dans un délai allant de quelques mois jusqu’à 2040. L’objectif global reste le même : ramener la part du nucléaire à 50% dans la production d’électricité d’ici à 2025.

Olivier c’est un peu le « Monsieur technique » de la rédaction. Tous les objets roulants (les non roulants aussi !) n’ont aucun secret pour lui. Quand il s’agit d’expliquer pourquoi un contrat ou une garantie convient le mieux à tel ou tel véhicule, c’est à lui qu’on fait appel. Il est aussi une référence de la protection de votre habitation.

Suivez-nous