PSA vend son siège Rue de la Grande Armée

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

PSA a vendu hier son siège historique, situé Rue de la Grande Armée à deux pas de l’Arc de Triomphe. L’acquéreur Ivanhoé Cambridge, filiale de la Caisse des Dépôts du Québec, a racheté les locaux pour la bagatelle de 245,3 millions d’euros, une véritable bouffée d’oxygène pour PSA. La vente aura mis 3 mois à aboutir, l’hypothèse de la création d’une Société en Nom Collectif ayant été abandonnée après décembre 2011.

PSA doit répondre à l’urgence

Après une année 2011 difficile, l’année 2012 s’annonce encore plus critique. La perte du marché de l’Iran, la prise de capital à hauteur de 7 % par General Motors, et la chute inexorable des ventes de voitures neuves ont mis le groupe dans une position très délicate. D’autant que cette chute s’est accélérée ces derniers mois avec un recul en moyenne de 30 % des ventes sur les voitures neuves. Face à cette crise, PSA compte sur ses 208 et sa gamme DS pour retrouver un second souffle.

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous