Voitures de collection : les Beatles et Elton John confient leurs bolides aux enchères !

Publié par , le . Temps de lecture : 4 minutes.

 

Assurance voitures de collection

Samedi 2 décembre dernier, les amateurs de belles voitures n’ont pas été déçu. C’est effectivement à Londres, dans la célèbre maison de ventes aux enchères Bonhams, que s’est déroulé un drôle de ballet. Aston Martin, Mini Cooper, Rolls-Royce, Bentley … Des modèles de grandes marques étaient proposés à la vente. Mais la particularité n‘est pas là puisque toutes ces voitures de collection ont appartenu à des stars de renom.


Les voitures des Beatles mises en vente

Les fans du célèbre groupe de rock britannique n’ont pas manqué à l’appel.
Ce sont bel et bien deux voitures mythiques des années 60 qui ont été mises aux enchères samedi dernier : l’Aston Martin DB5 de Paul McCartney et la Mini Cooper de Ringo Starr.

Le 22 septembre 1964, le chanteur et guitariste des Beatles, Paul McCartney, est devenu l’heureux propriétaire d’une Aston Martin DB5. Pendant six ans, il a piloté ce modèle légendaire notamment présent à plusieurs reprises dans la saga James Bond. En 1970, il fait l’acquisition d’une DB6 et sa désormais célèbre DB5 passera alors d’artiste en artiste. Elle sera finalement rachetée par l’ancien présentateur de l’émission Top Gear, Chris Evans, qui n’hésitera pas à la restaurer pendant près de quatre ans.


Aston Martin DB5
Aston Martin DB5 de Paul Mc Cartney, restaurée par Chris Evans
(crédit photo : thefest.com & sportetstyle.fr)

 

Le saviez-vous ?

Initialement bleue avec un intérieur en cuir noir, la DB5 arbore désormais un gris argenté, la peinture « Silver Birch » de James Bond, et un intérieur en cuir mûre. Quant au moteur, les six cylindres de 3.9L de cette GT vont grimper à 4.2L pour une puissance de 315 chevaux, contre 286 auparavant.

Et pour plus d’authenticité … Chris Evans va se payer le luxe d’inscrire « 64 Mac » sur les plaques d’immatriculation avant-arrière, en hommage à Paul McCartney et à l’année de sa voiture. Comptez tout de même un budget conséquent de 1 400 000€ pour pouvoir frimer devant les collègues de travail au volant de votre DB5 !

 

Mais pas de panique, pour les budgets plus restreints il reste la Mini Cooper de Ringo Starr.
Estimée à près de 130 000€, elle est décrite comme le modèle phare des années 1960. De son vrai nom Richard Starkey, le batteur des Beatles a racheté cette voiture à son manager en 1966, avant de la revendre seulement deux ans plus tard.


Mini Cooper Ringo Starr
Mini Cooper de Ringo Starr
(crédit photo : uncrate.com)

 

Des modèles qui ont marqué les années 60

Plus atypique, Bonhams met également en vente une Bentley S1 Continental Sport Saloon de 1959 et une Rolls-Royce Cloud Drophead Coupé de la même année.

Rachetée en 1976 par le chanteur Elton John, la Bentley est restée à ses côtés pendant 25 ans.
Elle est estimée entre 450 000 et 570 000€. Quant à la Rolls-Royce, son histoire est anecdotique.
C’est cette voiture qui a été utilisée pour le mariage de Madonna et Guy Ritchie en Écosse, le 22 décembre 2000. Vendue seulement en dix exemplaires, elle est estimée entre 680 000 et 900 000€.

Si vous craquez, pensez à vous assurer !

Envie de conduire l’Aston Martin de Paul McCartney, ou plutôt la Bentley d’Elton John ?
Si vous décidez de faire l’acquisition d’un véhicule d’exception, sachez que vous devez l’assurer au même titre qu’une voiture « classique », en souscrivant une assurance voiture de collection.
D’ailleurs depuis le 15 octobre 2009, le statut « voiture de collection » est attribué à toute voiture âgée de plus de 30 ans. Et certaines démarches spécifiques ont été mises en place pour assurer un tel véhicule.

Tout d’abord, vous pouvez bénéficier d’une carte grise voiture de collection, à demander auprès de la Fédération française des véhicules d’époque (FFVE). Celle-ci vous permet d’attester le caractère exceptionnel du véhicule, mais aussi de le conduire librement en France et à l’étranger.

Puis pour assurer votre auto de collection, vous devez également :

  • Être âgé de plus de 21 ans
  • Avoir plus de 3 ans de permis
  • Ne pas avoir déclaré de sinistre responsable dans les deux dernières années
  • Posséder un autre véhicule assuré sur un contrat standard

 

Bon à savoir

Un véhicule de collection n’est pas soumis au coefficient de « réduction-majoration », appelé bonus-malus. Les assureurs estiment que les risques encourus avec ce type de voiture sont moindres qu’avec une auto classique.

 

Dans le cas d’une voiture de collection, avoir un contrat d’assurance auto adapté est indispensable.
Alors pour ne rien oublier et ne pas vous tromper, n’hésitez pas à comparer les assurances voitures de collection. Vous pourrez faire votre choix parmi de nombreux assureurs et trouver le contrat qui répond à vos besoins, au meilleur prix.

Comparer les assurances voitures de collection

 

 

Olivier c’est un peu le « Monsieur technique » de la rédaction. Tous les objets roulants (les non roulants aussi !) n’ont aucun secret pour lui. Quand il s’agit d’expliquer pourquoi un contrat ou une garantie convient le mieux à tel ou tel véhicule, c’est à lui qu’on fait appel. Il est aussi une référence de la protection de votre habitation.

Suivez-nous