Dacia Duster 2 : le seul SUV low-cost du marché se refait une beauté

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.

Sept ans après son lancement (restylage en 2013), Le Dacia Duster, seul SUV compact low-cost du marché, se renouvelle avec une deuxième génération attendue au Salon de Francfort mi-septembre. Vendu à plus d’un million d’exemplaires, le Duster ne change pas radicalement et revendique toujours un concept « honnête, sûr de lui mais pas prétentieux ».

Dacia Duster 1 : Lancé en 2010 et toujours dans le coup

La Logan, la Sandero ensuite, puis le Duster, les modèles Dacia ne brillent pas particulièrement par leur design, leur technologie, ni même leurs prestations routières, mais leurs succès commerciaux forcent à reconnaître qu’il existe une large clientèle pour des voitures simples et fiables. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder le classement des ventes en France où le Duster est encore dans le Top 15 malgré son âge avancé (plus de 36 000 immatriculations en 2016).

Un concept que le Groupe Renault – le groupe Renault en effet car le Duster est commercialisé partout dans le Monde sous la marque Dacia ou Renault – n’a pas souhaité chambouler avec une deuxième génération qui conserve un physique robuste et un gabarit mesuré (toujours 4,32 m en longueur).

Toujours à partir de 11 990 € mais de nouvelles finitions plus équipées

dacia duster francfort 2017

Reconnaissable au premier coup d’œil, le Duster 2018 (commercialisation en janvier prochain) n’en est pas moins 100 % nouveau comme en témoignent sa calandre stylisée, son regard plus nerveux et ses protections de carrosserie qui renforcent son aspect baroudeur.
En avançant la base du pare-brise de 10 cm, en habillant les ailes avant d’une lame noire et en rehaussant la ceinture de caisse, les designers maison ont su conserver la silhouette caractéristique du Duster tout en lui conférant davantage de dynamisme.


Il paraît également plus cossu dans une volonté de séduire une nouvelle clientèle qui trouvait la première génération intéressante mais trop simple. Ainsi le Duster conservera sa version d’entrée de gamme dépouillée sous les 12 000 € mais s’offrira de nouvelles finitions plus équipées qui tireront la grille tarifaire vers le haut.
Techniquement, la marque reste encore discrète mais n’annonce pas de changement majeur avec une plate-forme identique et toujours des motorisations diesel dCi et essence TCe courantes sur les modèles Renault.
En option, le Duster continuera à proposer une boîte automatique double embrayage EDC et une transmission intégrale quatre roues motrices.

L’assurance d’un Dacia Duster

  • Tiers : à partir de 199 €/an avec Amaguiz
  • Tiers + : à partir de 261 €/an avec L’olivier assurance
  • Tous risques : à partir de 413 €/an avec Allianz

Toutes les assurances pour Dacia : Comparer les offres

*Duster 5cv diesel,conducteur 40 ans, 20 ans de permis, 50 % de bonus, trajet privé-travail, province

 

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous