Opel Grandland X : Concurrence interne avec le Peugeot 3008

Publié par , le . Temps de lecture : 3 minutes.

Avant que la marque allemande Opel n’intègre définitivement le groupe PSA, il avait été décidé que Peugeot fabriquerait le Grandland X à Sochaux sur la base du nouveau 3008. Alors que le modèle au lion fait un carton, le cousin Opel arrive avec les mêmes arguments mais dans un emballage plus classique. Et si le concurrent le plus sérieux du 3008 c’était le Grandland ?

Un an après sa commercialisation, le Peugeot 3008 de deuxième génération a envahi les rues et la marque affiche toujours des délais de livraison importants. Cela ne l’empêche pas de démarrer la production d’un deuxième modèle, cette fois siglé Opel dont l’arrivée dans les concessions est imminente.

Un Grandland moins tape à l’œil

Baptisé Grandland X, le grand frère du Crossland X (lui-même cousin technique du Peugeot 2008) est un crossover du segment C.
A ce titre il en reprend les codes avec un regard nerveux, des épaules musclées soulignées par une ceinture de caisse hausse et un profil dynamique renforcé par des vitrages à la hauteur limitée et un toit posé assez bas. L’ensemble a de l’allure mais se veut moins agressif et moderne que le 3008. Il séduira une clientèle à la recherche de davantage de classicisme et de discrétion.

Même chose à l’intérieur où le cockpit et l’instrumentation digitale du 3008 font place à un agencement plus conventionnel et des compteurs à aiguilles.
L’ensemble est austère mais la qualité perçue est au rendez-vous et l’habitabilité est équivalente à la star française. Il faut dire que côté gabarit ça ne se joue qu’à quelques centimètres (4,48 m en longueur pour le Grandland contre 4,45 m pour le 3008). Même chose pour le coffre avec 514 L Outre-Rhin contre 520 L dans l’Hexagone.

tableau de bord grandland

En reprenant le châssis (jusqu’aux réglages de suspension) ainsi que les moteurs du Peugeot 3008, l’Opel Grandland X est à coup sûr bien né.
Ces éléments devraient lui permettre d’accrocher le wagon de tête sur le segment, un segment pourtant très encombré avec des modèles déjà bien installés (Volkswagen Tiguan, Renault Kadjar, Kia Sportage, Nissan Qashqai, Ford Kuga…) et des nouveautés qui grimpent (Seat Ateca, Skoda Karoq, Hyundai Tucson…).

La gamme (finitions, moteurs et prix) de l’Opel Grandland X

En dehors d’un style et d’un accueil plus classiques, l’Opel Grandland X essaye de se distinguer du 3008 par des prix légèrement inférieurs et des finitions mieux équipées. Les commandes sont déjà ouvertes sur les trois finitions suivantes (principaux équipements) :

  • Edition : régulateur de vitesse, climatisation bi-zone, jantes alliage 17 pouces, feux de jour Led, alerte franchissement de ligne, Bluetooth, wi-fi à bord, système multimédia compatible Apple Carplay et Android Auto avec écran tactile 7 pouces
  • Innovation (+2600€) : jantes alliage 18 pouces, accès et démarrage mains libres, feux et essuie-glaces automatiques, radars AV et AR, lecture des panneaux, surveillance angles morts, aide au maintien dans la voie
  • Elite (+1500€) : sellerie cuir, GPS, hayon électriques, éclairage adaptatif full Led, sièges chauffants, aide au stationnement automatique

A lire aussi :

Notre essai complet de l’Opel Grandland X


En attendant une gamme de motorisations plus fournie, le Grandland se concentre sur le cœur du marché avec deux blocs, un essence et un diesel, disponibles en boîte manuelle ou automatique (+1500 €) :

  • 3 cylindres essence 1.2 Ecotec Turbo 130 ch : à partir de 23 100 €
  • 4 cylindres diesel 1.6 Ecotec 120 ch : à partir de 25 200 €

4x4 opel

L’assurance de l’Opel Grandland X

En tant qu’experts de l’assurance auto, nous sommes déjà en mesure de vous communiquer les premiers tarifs* pour assurer l’Opel Grandland X (1.2 Ecotec Turbo 130 ch) :

  • Tiers : à partir de 230 €/an avec Amaguiz
  • Tiers + : à partir de 295 €/an avec Direct Assurance
  • Tous risques : à partir de 321 €/an avec L’Olivier Assurance

* Conducteur 40 ans, 20 ans de permis, 50 % de bonus, trajet privé-travail, province

 

Image : Opel

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous