Autovisual, un nouvel acteur dans le marché des voitures d’occasion

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.
autovisual

Autovisual est une startup ingénieuse qui est en train de révolutionner le marché de la voiture d’occasion. Ses créateurs ont eu l’idée de réunir en un seul endroit les annonces d’occasions automobiles mises en ligne sur de nombreux sites, grâce à un moteur de recherche ultra performant. Un réel plus pour les acheteurs, comme pour les vendeurs de véhicules d’occasion. La plateforme Autovisual se développe en faisant appel aux fonds de ses actionnaires. L’Argus a répondu à l’appel.


Une plateforme big data spéciale « voitures d’occasion »

Le site Autovisual a été créé en 2015 par deux ingénieurs Français, Laurent Debricon et Antoine Piombino, dans le but de faciliter la vie des personnes qui souhaitent acheter une voiture d’occasion.
Autovisual est un service gratuit pour les particuliers qui veulent acheter ou vendre leur voiture. La plateforme met à leur disposition toutes les annonces trouvées sur des dizaines de sites européens. Les internautes n’ont plus à parcourir tous ces sites et retrouvent toutes les annonces sur une seule et unique plateforme. De plus, les annonces sont classées, grâce à des algorithmes, selon différents critères :

  • le prix,
  • la puissance,
  • le kilométrage,
  • l’année, etc.

 
Outre ces critères de recherche classiques, les ingénieux créateurs ont eu l’idée d’analyser la qualité des annonces, de façon à préciser si la voiture d’occasion est une bonne affaire, voire une très bonne affaire, ou si au contraire il s’agit d’une moins bonne affaire.
Autovisual propose également aux vendeurs de déterminer la cote de leur voiture en se basant sur la réalité du marché. La plateforme indique également le délai de rotation, la valeur de marché, le prix qui déclenche la vente, les autres annonces pour des voitures équivalentes, etc. Toutes ces informations donnent des indications précieuses au vendeur sur le marché et sur les probabilités de vente de son véhicule.

Une startup en plein développement

Autovisual ne se contente pas de rendre un service gratuit aux particuliers en agrégeant les données d’autres sites. Même s’il faut bien reconnaître que les 100 000 véhicules d’occasion qui sont ajoutés chaque jour constituent un réel avantage pour eux. Les deux ingénieurs ont à cœur de faire évoluer leurs algorithmes et enrichir leurs outils pour proposer les fonctionnalités les plus poussées et les plus innovantes.

Bon à savoir

L’entreprise vend aussi ses données compilées, analysées et triées aux professionnels de l’automobile, comme les garages et concessionnaires, pour qui ces données sur le marché de l’occasion sont précieuses. Elle pense ainsi, à terme, pouvoir équiper la moitié des vendeurs d’automobiles d’occasion avant 2020, de façon à être l’acteur incontournable du marché de la voiture d’occasion. Les marchands et réparateurs pourront ainsi augmenter le renouvellement de leur stock en vendant plus rapidement et au meilleur prix.

Pour se développer, Autovisual a fait appel à L’Argus Auto, qui est entré dans son capital dès 2015. Un appel de fonds a été réalisé, pour se développer à l’international, notamment en Europe et en Afrique. Avec cette coopération, l’Argus compte ainsi consolider son segment Big Data.



Olivier c’est un peu le « Monsieur technique » de la rédaction. Tous les objets roulants (les non roulants aussi !) n’ont aucun secret pour lui. Quand il s’agit d’expliquer pourquoi un contrat ou une garantie convient le mieux à tel ou tel véhicule, c’est à lui qu’on fait appel. Il est aussi une référence de la protection de votre habitation.

Suivez-nous