Pluie de 5 étoiles à l’Euro NCAP : mais au fait ça veut dire quoi ces étoiles ?

Publié par , le . Temps de lecture : 3 minutes.

La dernière campagne d’évaluation de l’Euro NCAP vient de rendre son verdict et pas moins de 9 nouveaux modèles, dont par exemples l’Alfa Romeo Stelvio ou la Volkswagen Arteon, reçoivent la plus haute distinction. Mais alors qu’est-ce qui fait la différence entre 5 étoiles et un score à 3 étoiles comme la dernière Ford Mustang ? Eléments de réponse.

Les Alfa Romeo Stelvio, Hyundai i30, Opel Insignia, Seat Ibiza, Volkswagen Arteon, Skoda Kodiaq, Nissan Micran, Mini Countryman et BMW Série 5 viennent d’obtenir 5 étoiles à leur évaluation par l’organisme européen de sécurité Euro NCAP. Les marques concernées communiquent déjà sur cette distinction et nul doute qu’elle servira d’argument commercial supplémentaire.

A l’inverse, Honda (4 étoiles pour la nouvelle Civic), Suzuki (4 étoiles pour la Swift) et Ford (3 étoiles pour la Mustang) choisiront peut-être d’éviter le sujet dans leurs concessions. Pour autant, une Mustang est-elle une voiture plus dangereuse qu’un Stelvio ? Le fait de ne pas avoir 5 étoiles induit-il obligatoirement un risque ?

Entre sécurité réelle et argument commercial

Chez Hyperassur, on vous parle beaucoup de sécurité routière et de votre protection en cas de sinistre grâce à votre assurance auto, mais le premier geste de sécurité reste de choisir le bon véhicule. Alors si pour vous les étoiles Euro NCAP peuvent être un critère, nous faisons le point sur la grille de lecture à en avoir.

Première chose à savoir, un modèle de voiture n’a pas besoin de subir les tests Euro NCAP pour être vendu sur le marché. Cela veut dire que l’attribution des étoiles va au-delà des exigences légales d’homologation. Une voiture avec seulement 1 étoile n’est donc pas dangereuse, elle est seulement moins sûre que ses concurrentes auréolées de 3, 4 ou 5 étoiles.

Comment sont choisis les véhicules qui subissent les tests ?

Soit ils sont très populaires sur le marché européen et l’organisme choisit de les tester, soit c’est un membre (le ministère de la transition écologique en France) qui propose de tester un modèle majeur sur son territoire, soit c’est un constructeur qui propose l’une de ses nouveautés.
Et comme il faut en moyenne 4 voitures d’un même modèle pour compléter une évaluation, les voitures sont achetées anonymement chez un concessionnaire ou bien prélevées au hasard directement sur la chaine de montage.

Contrairement aux voitures qui servent à l’homologation des consommations et émissions, les voitures testées par l’Euro NCAP ne sont pas modifiées et peuvent être achetées par n’importe quel particulier. Les résultats n’en sont que plus pertinents et fiables.
A noter qu’avec le développement des aides à la conduite, l’organisme met à l’épreuve généralement deux versions d’un même modèle, l’un avec une finition plutôt basique et l’autre avec un pack d’options. Les deux voitures font l’objet d’une note distincte.

Ce qui se cache derrière les étoiles

La présence d’aides à la conduite et de dispositifs de sécurité (freinage d’urgence automatique, airbag piéton, alerte franchissement de ligne…), c’est l’un des éléments majeurs désormais de la note. En effet la résistance aux chocs ne suffit plus à l’obtention des étoiles.

Et les étoiles ne sont pas la seule composante de l’évaluation puisque 4 grands thèmes (protection des occupants adultes, protection des occupants enfants, protection des piétons, aides à la sécurité) sont notés par un pourcentage. C’est ainsi que les 5 étoiles obtenues par le SUV Alfa Romeo Stelvio traduisent en réalité ses scores sur les 4 critères, dans son cas : 97 % en protection des adultes, 84 % en protection des enfants, 71 % en protection des piétons et 60 % pour les aides à la sécurité.

Dans le détail, ces 4 critères sont évalués de la façon suivante :

  • Protection des occupants adultes : résistance de l’auto et dommages sur mannequins de tests à différents chocs frontaux et latéraux, présence d’un freinage automatique d’urgence en ville
  • Protection des occupants enfants : résistance de l’auto et dommages sur mannequins de tests à différents chocs frontaux et latéraux, présence de système de fixation pour sièges enfant et facilité d’installation des dispositifs
  • Protection des piétons : analyse des dommages sur mannequins de tests après collision avec piéton, présence de système de détection des piétons et de réduction des dommages
  • Aides à la sécurité : comme pour les autres critères, la présence d’aides à la conduite et de dispositifs de sécurité passifs et actifs (limiteur de vitesse, rappel de bouclage des ceintures, assistant au maintien sur la voie…) déclenche l’attribution de points.

Pour finir, sachez que l’Euro NCAP publie sur son site tous les résultats détaillés des évaluations et établit même un classement par catégories des modèles les plus sûrs.
 

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous