Monter des pneus hiver : est-ce vraiment utile ? Combien ça coûte ?

Publié par , le . Temps de lecture : 3 minutes.

Chaque année la même question se repose : faut-il monter des pneus hiver sur son auto. Efficace dès que la température de l’air est inférieure à 7 degrés Celsius, le pneu hiver favorise l’adhérence sur les routes rendues glissantes par l’humidité, la neige ou le verglas. Mais au fait c’est quoi un pneu hiver ? Est-il aussi efficace qu’il prétend l’être ? Un pneu neige n’est-il pas plus performant ? Existe-t-il des alternatives moins onéreuses ?

Savoir reconnaître un pneu hiver

L’appellation pneu hiver répond à un cahier des charges bien précis qui permet d’obtenir le label 3PMSF (symbolisé par un flocon de neige et trois pics montagneux).
Ce label garantit que le pneu a été testé en conditions hivernales et qu’il est performant en matière de tenue de route, de freinage ou de directivité. Autrement dit, il assure la traction du véhicule, ne glisse pas à la moindre sollicitation des freins et permet d’assurer la trajectoire en virage.

Le pneu hiver ne doit pas être confondu avec le pneu labellisé M+S (pour Mud and Snow, autrement dit boue et neige) qui n’est, lui, qu’un label apposé par le manufacturier sans que des critères précis et reconnus lui soient imposés. Vous l’aurez compris, d’un modèle et d’une marque à l’autre, un pneu M+S peut de montrer très bon comme décevant. Préférez donc un modèle 3PMSF.
Et surtout ne confondez plus pneu hiver et pneu neige car c’est la même chose, le pneu hiver n’étant pas seulement utile sur la neige.

Et les pneus toutes saisons ?

Reste le cas des pneus toutes saisons, tels le Michelin Crossclimate, censés apporter un compromis idéal et permettre de rouler en sécurité quel que soit le revêtement. Ils ne nécessitent également pas d’être démontés entre deux saisons, donc d’être stockés en attendant d’être remontés.
Mais en réalité, le compromis est l’ennemi du pneu. Ils seront effectivement meilleur sur la neige ou sous la pluie qu’un pneu été, mais aussi moins bons sur route sèche. Autre inconvénient : ils sont environ 10 % plus coûteux qu’un pneu hiver.

Comment choisir mes pneus hiver ?

En France, l’utilisation de pneus hiver n’est pas obligatoire en hiver (ce n’est pas le cas partout en Europe, renseignez-vous si vous voyagez).
Il pourra donc être remplacé ponctuellement par des équipements neige tels que les chaînes ou les chaussettes lorsqu’une utilisation est imposée, typiquement au passage de certains cols enneigés. Néanmoins, ces équipements imposent des contraintes et ne sont de toute façon pas conçus pour être utilisés en permanence.

Si vous résidez dans une région où la neige et le verglas sont permanents en hiver, vous aurez plutôt recours au pneu nordique. Comme son nom l’indique, il est particulièrement adapté aux conditions extrêmes que l’on rencontre dans le nord de l’Europe. Dans certains cas, le pneu clouté peut également être utilisé mais il est très règlementé en France.

Quel prix pour de bons pneus hiver ?

Le pneu 3PMSF paraît donc le choix le plus raisonnable pour un usage dans nos contrées puisqu’il est à la fois reconnu comme équipement neige et permet de rouler sur route sans trop dégrader les sensations de conduite dès lors que l’on roule normalement, ni engager une surconsommation trop importante ou s’user trop vite, comme c’est le cas avec un pneu nordique.

Mais ce pneu a tout de même un défaut : à dimensions égales, il coûte environ 20 % plus cher qu’un pneu été. Un produit comme le Michelin Alpin 5 en 205×55 R16 est facturé autour de 85 euros pièce quand un Michelin Energy (dit pneu été) de mêmes dimensions est affiché autour de 70€.

Mais une astuce permet de réaliser de substantielles économies. En effet, il est parfaitement possible de monter des pneus hiver de dimensions inférieures à celles de vos gommes habituelles dès lors que la taille est homologuée par le constructeur de votre voiture.
Non seulement vous les payerez moins chers, mais ils seront surtout plus efficaces sur la neige en raison de la diminution de la surface de contact entre le sol glissant et le pneu. Si vous passez l’hiver sur la neige, c’est donc le meilleur choix possible.


A lire aussi :

Choisir les bons pneumatiques pour ma voiture


Parce que l’automobile est un produit majeur de l’assurance, il est tout à fait normal de retrouver sur Hyperassur un journaliste spécialisée comme Alexandre. Depuis une quinzaine d’années, il contribue à de nombreux titres auto et hight-tech, et présente même une émission dédiée à l’automobile (Le Garage – OuatchTV).

Suivez-nous