Essai auto – Volvo XC60 D4 (2017) : L’étoile du nord

Publié par , le . Temps de lecture : 6 minutes.

Peu de voitures peuvent se vanter de voir leurs ventes progresser tout au long de leur carrière, et encore moins au bout de 9 ans de présence dans les concessions. C’est pourtant le cas du Volvo XC60, le SUV familial du constructeur suédois qui s’offre une deuxième génération très ambitieuse. Essai.

LES
  • Design
  • Présentation intérieure
  • Confort
LES
  • Beaucoup (trop) de technologies
  • Suspension pneumatique obligatoire
  • Tarifs élitistes

Le XC60 c’est près d’une Volvo vendue sur trois, autant dire que son renouvellement est stratégique pour la marque, notamment en Europe où il était encore premier de son segment en 2015.
Et il aurait pu tenir encore quelques temps compte tenu de ses performances commerciales (40 000 unités en France depuis 2008) et d’un design encore au goût du jour. Seulement en face la concurrence ne chôme pas : BMW vient tout juste de dévoiler la troisième génération du X3, l’Audi Q5 II a été lancé en début d’année, et même du côté des Mercedes GLC et Jaguar F-Pace le plus ancien a moins de deux ans.

A l’heure où Volvo est en pleine forme (ventes + 8,2 % depuis le début de l’année) et finit de compléter sa gamme 90 (SUV XC90, berline S90, break V90), le XC60 deuxième du nom arrive à point nommé.

 

Séduction scandinave

volvo xc60 face avant

La gamme 90 on la retrouve justement dans les lignes du nouveau XC60. Pourquoi prendre une direction différente quand le coup de crayon est aussi réussi et distinctif des concurrents ? Calandre verticale, signature lumineuse façon « marteau de Thor », capot long, éclairage arrière épousant la forme du hayon, pas de doute c’est bien une Volvo…et une belle Volvo !
Côté dimensions, le XC60 s’allonge de 5 cm en longueur, 5 cm c’est aussi ce qu’il perd en hauteur pour une silhouette légèrement plus ramassée.

Essai gratuit Volvo XC60

Vous aussi prenez le volant du nouveau Volvo XC60. Inscrivez-vous gratuitement pour un essai Volvo XC60 dans une concession près de chez vous

 
A l’intérieur la magie suédoise opère à nouveau avec une ambiance raffinée et un mobilier magnifiquement façonné. La finition est irréprochable, les associations de matières et de coloris maitrisées. On cite régulièrement Audi en exemple mais Volvo soutient sans mal la comparaison en matière de présentation intérieure. Et quel plaisir de retrouver le confort des sièges Volvo, il est légendaire auprès des journalistes spécialisés !
En bon SUV familial, le XC60 présente un espace confortable pour 4 adultes (la place centrale de la banquette demeure étroite) et un coffre de belle contenance (505 L) mais dans la moyenne de la catégorie.

intérieur volvo xc60

Autre point fort du nouveau XC60, un bagage technologique impressionnant, tellement pointu qu’il faut un peu de temps avant de maitriser les commandes et la navigation dans les différentes fonctionnalités.
D’un côté il y a bien sûr le multimédia avec un combiné d’instrumentation digital, un écran central tactile de 9 pouces, une connectivité Apple CarPlay ou Android Auto et même un très onéreux système audio Bowers & Wilkins (3400 €) développant 1400 W.
De l’autre il y a la sécurité – on touche ici à l’ADN de Volvo – avec un armada de capteurs et d’aides à la conduite : système anti-collision avec détection des piétons, cyclistes grands animaux et assistant aux manœuvres d’évitement, freinage d’urgence actif…rappelons que la marque vise le zéro mort ou blessé grave dans ses voitures d’ici 2020.
Et pour ceux qui souhaitent dépenser 1600 € en plus, le XC60 conduit presque à votre place. Son système de conduite semi-autonome est capable de gérer le trio direction/accélération/freinage jusqu’à 130 km/h à condition de garder les mains sur le volant.

Les finitions et leurs principaux équipements

  • Momentum : système anti-collision, alerte franchissement de ligne, lecture des panneaux, éclairage Led, jantes alliage 18 pouces, climatisation bi-zone, multimédia avec bluetooth, écran tactile 9 pouces, régulateur de vitesse, banquette rabattable, frein de parking électrique, radars AR
  • R-Design (Momentum +4820€) :  châssis sport, jantes alliage 19 pouces, navigation, instrumentation digitale, connectivité smartphones, sellerie cuir, kit extérieur spécifique, hayon électrique
  • Inscription(Momentum +6120 €) :  jantes alliage 19 pouces, navigation, instrumentation digitale, connectivité smartphones, sellerie cuir, sièges électriques, hayon électrique, radars AV, détails extérieurs chromés
  • Inscription Luxe (Inscription +5110€) : toit ouvrant, caméra de recul, sièges chauffants, clé mains libres, régulateur de vitesse adaptatif, système de conduite semi-autonome

Le champion du confort

volvo xc60 arrière

Pour cette première prise en main, c’est en compagnie d’une version diesel 190 ch équipée de la suspension pneumatique (option 2300 €) que nous avons pu apprécier les qualités routières du nouveau XC60.

D’emblée l’auto se distingue par son niveau de confort avec un toucher de route tout en souplesse…peut-être un peu trop. C’est bien quand il s’agit de préserve les occupants du moindre défaut de la chaussée, un peu moins quand on souhaite profiter de la santé du 4 cylindres diesel sur le réseau secondaire.
En mode confort, la voiture produit des mouvements de caisse prononcés sur les changements d’appui et sa direction manque de consistance. Une direction asservie à la vitesse qui, précisons-le, se révèle très agréable en ville car elle améliore la maniabilité.

L’assurance d’une Volvo XC60 D4

  • Tiers : à partir de 351 €/an avec Aon
  • Tiers + : à partir de 430 €/an avec Amaguiz
  • Tous risques : à partir de 468 €/an avec A comme assure

Toutes les assurances pour Volvo : Comparer les offres

*Conducteur 40 ans, 20 ans de permis, 50 % de bonus, trajet privé-travail, province

En optant pour les réglages dynamiques (molette sur la console centrale), l’amortissement s’en trouve plus verrouillé, l’auto devient plus précise et la direction gagne en résistance (meilleur feeling dans le volant).
Le XC60 change alors de visage et, sans atteindre le dynamisme du dernier Q5, se montre serein dans les petits enchaînements et ce malgré un poids respectable (1,8 tonne).
Le D4 190 ch, lui, fait le job avec de belles relances et des accélérations bien franches (mais sonores). Sa consommation reste raisonnable à bon rythme : 7,0 L/100 km de moyenne lors de notre essai.
Enfin un mot sur la boîte automatique à 8 rapports (en série, tout comme la transmission intégrale 4×4). Elle fait preuve d’une belle douceur et d’une réactivité convaincante, à condition de ne pas sélectionner le mode dynamique où elle se fait hésitante.

Le mot de la fin sur le Volvo XC60 2017

Bien parti pour marcher sur les traces de son prédécesseur, le nouveau XC60 convainc par son style, son accueil et son niveau de sécurité. Et comme le veut la coutume sur le segment, cette excellence est facturée au prix fort : à partir de 49 100 € en D4 mais plus de 60 000 € pour notre modèle Inscription Luxe suréquipé. Début 2018, le ticket d’entrée sera abaissé avec l’arrivée d’une version deux roues motrices et boîte manuelle. (images constructeur)

Fiche technique Volvo XC60 D4 AWD

  • Carrosserie : SUV
  • Dimensions L/l/h : 4688/1902/1658 mm
  • Poids : 1836 kg
  • Coffre : 505 L
  • Motorisation : 4 cylindres diesel
  • Cylindrée : 1969 cm3
  • Puissance/Couple : 190 ch / 400 Nm
  • Boîte de vitesses : automatique 8 rapports
  • Performances : 205 km/h – 8 »4 au à 100 km/h
  • Consommation mixte (constructeur) : 5,2 L/100 km
  • Rejets CO2 : 136 g/km (malus 253 €)
  • Puissance fiscale : 10 CV
  • Prix : à partir de 49 100 €

 

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous