Essai auto – Audi Q2 : Sur-mesure pour la ville

Publié par , le . Temps de lecture : 4 minutes.

Presque une voiture sur cinq, c’est désormais la part des SUV et crossovers dans les ventes de voitures en France. Ce marché faisant la part belle aux petits gabarits, on retrouve logiquement aux premières places les stars tricolores Renault Captur et Peugeot 2008.

LES
  • Vrai premium
  • Gabarit vs habitabilité
  • Agrément essence
LES
  • Amortissement perfectible
  • Prix vs gabarit
  • Innovations en option

De prime abord, avec ses 4,19 m en longueur, le nouveau Q2 se présente en concurrent direct. Et puis il y a le look aussi avec cette même garde au sol surélevée et ces mêmes protections de carrosseries pour un esprit plus baroudeur. Et si côté style le Q2 prend un peu de distance avec le reste de la gamme Audi, on ne peut pas dire non plus qu’il révolutionne le genre.

Malgré tout, il apporte bien quelque chose de nouveau : un positionnement. Là où la concurrence ne peut s’empêcher à certains moments de laisser entrevoir la citadine qui se cache derrière (exemples : la Clio pour le Captur ou la 208 pour le 2008), derrière le Q2 il n’y a pas d’A1, mais bien une A3 (planche de bord, châssis).
En cela, il se montre capable de capter la clientèle des citadines à la recherche d’un modèle premium de petite taille, mais il se présente comme une alternative un peu plus fun aux compactes.

 

Vie à Bord

C’est en passant à bord qu’on prend conscience du parfait dosage entre gabarit et habitabilité offert par le Q2. L’espace intérieur est quasi-équivalent à celui d’une A3 et le coffre est similaire (jusqu’à 405 L).
Comme nous le disions plus haut, c’est l’A3 (encore) qui prête son mobilier. Une bonne chose car la finition est impeccable (unique sur le segment) et l’ergonomie, on ne le dira jamais assez, figure parmi les meilleures du marché.
Et petite touche de fantaisie, dans cet univers tout de même très austère, d’inédits inserts décoratifs qui grâce à leur rétro-éclairage à Led s’illuminent et peuvent même changer de couleur (option à 440 €). Inutile certes, mais très efficace pour faire parler.

Autre atout de ce nouveau Q2, un bagage technologie directement hérité du Q7. Là encore c’est inédit sur le segment de pouvoir proposer en même temps une instrumentation 100 % digitale, un affichage tête haute, un système multimédia connecté avec fonction hotspot WiFi, une ribambelle d’aides électroniques telles qu’un régulateur de vitesse adaptatif et une conduite semi-automne dans les bouchons, ou encore un éclairage 100 % Led.

Attention, la plupart de ces équipements sont en option, mais ce n’est généralement pas un problème pour les habitués d’Audi, friands de technologies et majoritairement tournés vers les finitions les plus hautes.
Pour les autres, qui seraient dans une position d’accès à la marque, une version milieu de gamme Design offre déjà en série la climatisation automatique, les radars de recul, le système audio avec Bluetooth, le sélecteur de modes de conduite Drive Select, les feux et essuie-glaces automatiques, les jantes 17 pouces et le régulateur de vitesse.

Sur la route

En plein lancement, le Q2 ne propose pas encore toutes les motorisations promises : 115 ch, 150 ch et 190 ch, des puissances qui seront disponibles en essence et en diesel.

Pour ce premier essai, nous vous présentons ici le milieu de gamme essence, un 1.4 L turbo de 150 ch qui se distingue par son système de coupure des cylindres. Pour faire simple, le moteur est capable de fonctionner sur 2 de ses 4 cylindres lorsqu’il est peu sollicité (en ville notamment puis à allure stabilisée à faible vitesse). A la conduite c’est imperceptible mais les consommations sont raisonnables au regard de l’agrément : entre 7,5 L et 8,0 L/100 km à bonne allure sur un parcours mixte.
Discret à l’oreille mais volontaire dans les tours, d’une grande disponibilité et produisant des relances consistantes, ce 150 ch essence est bien calibré pour le Q2 dont le terrain de jeu n’est pas seulement la ville.

L’assurance d’une Audi Q2 1.4 TFSI 150 cod*

  • Tiers : à partir de 214 €/an avec Amaguiz
  • Tiers + : à partir de 276 €/an avec A comme assure
  • Tous risques : à partir de 324 €/an avec L’olivier assurance auto

Toutes les assurances pour Audi : Comparer les offres

*Conducteur 40 ans, 20 ans de permis, 50 % de bonus, trajet privé-travail, province

Cette polyvalence se confirme par les prestations dynamiques de l’auto. En raison de sa hauteur supérieure à l’A3 dont il reprend les dessous (et de réglages différents), il affiche un peu plus d’amplitude dans ses mouvements de caisse et se révèle légèrement moins incisif.
Il reste malgré tout très équilibré, profite d’un train avant bien guidé et ses suspensions produisent un bon compromis entre confort et maintien. De notre point de vue, il est préférable d’opter pour une version à châssis sport, quitte à sacrifier un peu de moelleux, car son amortissement plus verrouillé rebondit moins sur un revêtement dégradé.

Le mot de la fin sur la nouvelle Audi Q2

Parfait ce Q2 ? Pas loin. Look soigné, accueil impeccable, positionnement intelligent, agrément de conduite sans fausse-note, le petit dernier sent bon le succès. En face, il n’y a guère que le Mini Countryman (deuxième génération courant 2017) qui s’en rapproche. Reste des tarifs salés, peut-être à la mesure des prestations mais certainement à celle de l’image de marque : au moins 26 900 € pour le TFSI 150 ch en version de base, mais plus de 40 000 € pour un modèle avec les bonnes options.
(images constructeur)

Fiche technique Audi Q2 1.4 TFSI 150 cod

  • Carrosserie : crossover
  • Dimensions L/l/h : 4191/1794/1508 mm
  • Poids : 1265 kg
  • Coffre : 405 L
  • Motorisation : 4 cylindres essence
  • Cylindrée : 1395 cm3
  • Puissance/Couple : 150 ch / 250 Nm
  • Boîte de vitesses : manuelle 6 rapports
  • Performances : 212 km/h – 8 »5 au à 100 km/h
  • Consommation mixte (constructeur) : 5,5 L/100 km
  • Rejets CO2 : 124 g/km (neutre)
  • Puissance fiscale : 8 CV
  • Prix : à partir de 26 900 €

 

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous