Des nouveautés dans l’assurance auto

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Le covoiturage

L’engouement pour le covoiturage et le partage de voiture a pris de l’ampleur ces dernières années en partie à cause des charges associées à la possession d’une voiture. Plus de 39% des conducteurs sont séduit aujourd’hui par ce système, selon une étude de la Macif. Il n’existe pas de contrat d’assurance spécifique au covoiturage. Il n’existe pas de législation spécifique pour ces conducteurs, mais des consignes de prudence à respecter. Il faut se renseigner auprès de son assurance auto pour connaître les modalités d’application des garanties lors du covoiturage pour le conducteur et pour le passager, et il faut également bien vérifier que le conducteur a son permis de conduire.

L’Autolib

Il n’y a pas besoin d’une assurance particulière pour l’Autolib. Le prix de l’assurance est déjà compris dans le coût de la location, exactement pareil que pour une voiture de location standard. Dans le cas de l’Autolib, elle couvre la responsabilité civile, la garantie individuelle conducteur et l’assurance dommages, vol, incendie et vandalisme. Le montant de la franchise en cas d’accident varie selon la formule d’abonnement choisie.

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous