Envoyer une vieille voiture à la casse, comment faire ?

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Chaque année, en France, environ 1,5 millions de véhicules sont jugés hors d’usage par leurs propriétaires (véhicules accidentés, techniquement et/ou économiquement irréparables ou trop usagés pour être revendus d’occasion). Depuis 2006, ces modèles peuvent être vendus ou cédés, seulement à un professionnel agréé pour la démolition ou le broyage.

En effet, les véhicules hors d’usage sont composés d’éléments liquides et solides, nocifs pour l’environnement : huiles, filtre à huile, liquide de frein et de refroidissement, batterie au plomb, fluides de climatisation. Pour cette raison, il est obligatoire de s’adresser à un professionnel agréé. Celui-ci sépare les différents éléments et les traite conformément à la réglementation. Certaines pièces de votre véhicule, en bon état de fonctionnement, peuvent être récupérées avant un possible recyclage (moteurs, portières, phares…).
Abandonner sa voiture sur le trottoir est interdit. En cas de non-respect de la loi, le propriétaire risque 2 ans de prison et une amende de 75 000 €.
UNE SÉPARATION DANS LES RÈGLES
Il existe plus de 1 300 professionnels agréés pour traiter votre véhicule hors d’usage. Sa prise en charge est gratuite à condition qu’il contienne encore ses éléments essentiels (moteur, le radiateur, le pot catalytique). Sinon il vous faudra payer le remorquage (environ 50 €).
Le professionnel remet ensuite un certificat permettant d’annuler l’immatriculation du véhicule en préfecture. Ce document constitue la preuve que votre véhicule a été détruit conformément à la loi. Avec cette procédure, la responsabilité du propriétaire est dégagée en cas d’usurpation d’immatriculation.
Depuis 2008, la prime à la casse (environ 1 000€) vous permet même de faire des économies sur l’achat d’un véhicule propre en échange de la mise à la casse d’un véhicule de plus de 10 ans. Le propriétaire doit être titulaire de la carte grise depuis 6 mois. 
 
De plus, avant d’envoyer votre voiture à la casse, il est important de vérifier si vous ne disposez pas d’une pièce de collection. Lors du dernier salon Retromobile, certaines épaves sorties d’une grange valaient plusieurs milliers, voire plusieurs centaines de milliers d’euros. 
A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous