La clim en refroidit plus d’un

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

La clim, mauvaise pour l’environnement

La climatisation, historiquement une option de luxe, s’est largement démocratisée dans les voitures aujourd’hui, au grand damne des Verts. En effet, il est aujourd’hui prouvé que la climatisation en ville entraîne une augmentation de la consommation d’essence de plus de 30 % et de 35 % de gazole. Cette augmentation est responsable d’environ 10 à 15 % de la pollution issue des rejets de gaz à effet de serre, dont 5 % de CO2.

Sur un principe similaire à celui du frigo, la clim fait circuler un fluide en circuit fermé pour capter la chaleur et la rejeter à l’extérieur. Avec les utilisations répétées et les chocs de la vie quotidienne, les véhicules ne sont plus complètement clôt et une partie du fluide (R134a) est rejetée. Ce fluide est un gaz à effet de serre 1 500 fois plus nocif que le CO2.

Pour une meilleure utilisation de la clim

On connaît ses effets néfastes sur l’environnement, cependant il n’est pas facile de renoncer au confort qu’apporte la climatisation. Pour rassurer l’écolo qui est en vous, il existe des techniques pour rester au frais avec un minimum d’air. En règle générale, il ne faut pas qu’il y ait une différence de plus de 5 degrés entre la température intérieure et extérieure, aussi bien pour des questions d’environnement que de santé.

Pour faire baisser rapidement la température dans son véhicule, il faut commencer par mettre la ventilation à fond en roulant les fenêtres ouvertes pendant quelques minutes. Il sera ensuite possible d’enclencher la climatisation et de refermer les fenêtres. De plus, l’option « recyclage » permet de récupérer l’air déjà frais de l’habitacle pour le rediriger à l’intérieur et ainsi économiser de l’énergie. De plus, les résultats des études publiées par The National Renewable Energy Laboratories prouvent enfin que l’utilisation modérée de la clim consomme moins de carburant que de rouler avec les fenêtres ouvertes.

Pour vos longs trajets en voiture, l’utilisation de la climatisation sera parfois indispensable pour rester confortable, même dans les zones les plus chaudes. Il reste à attendre les nouveautés des constructeurs qui mènent de nombreuses recherches dans ce domaine. En tête, la Renault Zoe avec sa pompe à chaleur réversible. A suivre…

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous