Pourquoi acheter sa voiture d’occasion en Belgique ?

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.

Acheter sa voiture en Belgique : Pourquoi est-ce intéressant ?

Le marché de l’auto est clairement plus avantageux chez nos voisins, particulièrement en Belgique. En effet, à modèles identiques, on observe des différences de prix importantes. A travers une simple recherche sur les sites internet officiels de Renault on trouve déjà des tarifs différents. La berline Mégane édition Zen en DCI 110 est affichée à 25 000 euros sur le site renault.fr alors qu’elle est indiquée à un peu plus de 23 000 euros sur le site renault.be. De manière générale, le marché de l’auto est environ 20 % moins cher. Acheter sa voiture en Belgique peut donc permettre de faire des économies.

Comme le marché du neuf affiche des prix clairement plus avantageux de l’autre côté de la frontière, le marché de l’occasion marche dans ses pas. C’est devenu un carrefour pour la revente automobile d’occasion, si bien que la Belgique possède le plus grand supermarché de voiture d’occasion en plein air d’Europe. Les sites internet de vente de véhicules belges se multiplient également.

Les formalités pour l’immatriculer en France

Pour acheter sa voiture en Belgique, il vous faudra passer par quelques formalités pour pouvoir rouler en France. Le système des immatriculations belge ne fonctionne pas sur le même principe que le système français. A l’achat d’un véhicule, il faudra donc demander des plaques de transit à la Direction pour l’Immatriculation des Véhicules. Si le véhicule est ramené en France par remorque, vous n’avez pas besoin des plaques de transit.

Vous devrez tout d’abord demander un quitus fiscal. Il sert à attester que votre véhicule est exonéré de taxes. Il est délivré au centre des impôts de votre domicile. Pour l’obtenir, il vous faut :

  • Pièce d’identité valide
  • Justification de domicile datant de moins de 3 mois
  • Certificat de vente ou facture d’achat
  • Formulaire Rose (carte grise)

Vous n’aurez pas de droits de douane à régler mais le coût de la TVA à payer, si le véhicule a moins de 6 mois ou de 6 000 km.

Pour obtenir votre carte grise et plaques d’immatriculation, il vous faudra alors vous présenter à votre préfecture avec ces documents :

  • Pièce d’identité valide
  • Justification de domicile
  • Contrat de vente
  • Formulaire Rose
  • Quitus fiscal
  • Contrôle technique valide pour les véhicules de plus de 4 ans
  • Certificat de Conformité Européen. Il faut le demander au constructeur de votre véhicule
  • Une attestation du kilométrage de la voiture, le Certificat Officiel Car Pass

Une fois ces toutes ces démarches réalisées, n’hésitez pas à faire une comparaison sur notre site pour économiser sur votre contrat d’assurance auto. Ainsi, vous pourrez choisir l’offre qui couvre le mieux votre véhicule au meilleur prix.

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous