Handicap : bien utiliser sa carte européenne de stationnement

Carte stationnement personnes handicapées

La carte européenne de stationnement permet aux personnes invalides de profiter de places de stationnement réservées. Ce document valable en France, l’est également dans tous les pays de l’Union Européenne.
Les abus se multiplient, alors découvrez les règles d’utilisation à retenir.


La carte européenne de stationnement permet de se garer gratuitement sur les emplacements réservés aux personnes handicapées, mais également sur toute autre place de stationnement. Cette carte est délivrée par la préfecture à toutes les personnes atteintes d’un handicap, réduisant leurs capacités de déplacement. Elle peut être utilisée par la personne titulaire de la carte et par toute personne l’accompagnant.

Pour être valable, la carte doit être posée à l’intérieur du véhicule, derrière le pare-brise pour être facilement vue et contrôlée par les agents de police. Ce document est valable dans tous les pays membres de l’U.E.
Cependant, la législation concernant leur signalisation varie d’un pays à l’autre.

Les démarches pour l’obtenir

Pour bénéficier de la carte européenne de stationnement, les pièces à fournir sont les suivantes :

  • Une photocopie lisible d’une pièce d’identité
  • Une photo d’identité récente et en couleur
  • Un justificatif de domicile
  • Pour les invalides civils, la demande s’effectue auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) et doit être accompagnée d’un certificat médical
  • Pour les invalides de guerre, la demande doit être envoyée au service départemental de l’office national des anciens combattants et victimes de guerre (Onac)

 

  • Selon la nature du handicap, la carte européenne de stationnement est délivrée à vie ou pour une durée minimum de 1 an renouvelable. Le renouvellement se demande au moins 4 mois avant la date d’expiration.

Gare aux abus

Chaque année plus de 150 000 contraventions sont faites pour « occupation illégale de places réservées ».
De nombreux conducteurs sont prêts à tout pour se garer plus facilement.

  • L’usage injustifié d’une carte d’invalidité est puni d’une amende de 5ème classe, soit 135€. En cas de fraude ou de falsification du document, vous vous exposez à une amende de 1 500€.

Suivez-nous