90% des personnes âgées souhaitent rester chez elles le plus longtemps possible

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.

Alors que la population vieillit, et que l’on sait que 30% des citoyens seront âgés de plus de 60 ans d’ici 2060, l’habitat représente un défi d’une grande ampleur. À cause de la perte d’autonomie, vivre dans son logement n’est parfois pas possible, à moins d’envisager des travaux d’adaptation. Plusieurs options peuvent pourtant être envisagées pour éviter le placement en maison de retraite forcé.

De façon générale, les personnes âgées veulent rester le plus longtemps possible dans leur logement ; pourtant, les situations de placement en maison de retraite font l’objet de décisions prises à 90% contre la volonté des seniors. Les résidences seniors ne sont pas la seule solution pour prolonger l’autonomie des retraités, mais elles tendent à se démocratiser. Pour pouvoir rester chez eux, il est nécessaire d’effectuer des travaux d’adaptation, souvent très coûteux (en moyenne 10 000 euros).

Or, ceux-ci sont indispensables pour garantir autant l’autonomie que la sécurité de l’habitant. Ils concernent en majorité l’adaptation de la salle de bain, afin de transformer la baignoire en douche, afin de limiter le risque de chutes. Certaines subventions existent mais ne suffisent pas à couvrir les frais engagés (crédit d’impôt : 25% des frais engagés). De même, certains aménagements ne peuvent être effectués en raison de contraintes techniques. Pour palier à ce problème, un déménagement vers un logement aux normes, sécurisé et adapté à l’évolution de la perte d’autonomie est souvent la solution.

La colocation ou la maison connectée, deux solutions pour éviter la maison de retraite

Beaucoup de seniors sont souvent éloignés de leur famille et souffrent d’isolement. Pourtant, ils veulent éviter d’être placés en maison de retraite, une solution qui pourrait les éloigner encore plus de leurs proches. Certains sites comme Âge & Vivre proposent donc aux seniors de s’installer dans un logement adapté, en formule de colocation. En plus d’être économique, cette proposition permet aux personnes âgées de conserver leur autonomie tout en partageant le quotidien avec d’autres personnes, un nouvel entourage qui garantit un lien social souvent en perte de vitesse à cette période de vie.

De même, certaines sociétés comme DOMITYS se spécialisent de plus en plus dans la conception de logements sécurisés grâce à la domotique. Avec une palette de services automatisés, les seniors peuvent commander tous les services de la maison et se déplacer en toute sécurité. Parmi les différentes installations on peut citer la caméra de porte d’entrée (le visage apparaît sur le téléviseur lorsqu’un visiteur sonne), la commande d’ouverture de porte, des lumières à LED qui s’illuminent lorsque le senior se lève la nuit, sans oublier des meubles ergonomiques et des douches ultra-plates.

Olivier c’est un peu le « Monsieur technique » de la rédaction. Tous les objets roulants (les non roulants aussi !) n’ont aucun secret pour lui. Quand il s’agit d’expliquer pourquoi un contrat ou une garantie convient le mieux à tel ou tel véhicule, c’est à lui qu’on fait appel. Il est aussi une référence de la protection de votre habitation.

Suivez-nous