Assurance habitation : 3% des Allemands refusent de voir leur maison sur Google Street View

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

L’appareil de prise de vue, fixé sur le toit du véhicule, floute déjà les visages et les plaques d’immatriculation des voitures. Désormais, 244.237 Allemands (soit 2,89 % des foyers) ont en plus souhaité faire opposition à la mise en ligne de la photographie de leur domicile ou de leur immeuble, après que Google ait demandé leur avis à quelques 8,5 millions de foyers outre-Rhin.

Simple mesure de sécurité ou souci du respect de la sphère privée ?

«Vu la difficulté du processus, certains bâtiments que les gens nous ont demandé de flouter seront visibles quand nous lancerons le service dans quelques semaines», prévient Andreas Türk, responsable produit de Street View en Allemagne, dans cette contribution sur internet.

«Dans n’importe quel système de ce type il y a des erreurs», ajoute-t-il. Certaines personnes ont demandé à ce que leur habitation ne figure pas sur le logiciel, mais sans fournir d’adresse précise, par exemple.

Street View est déjà disponible dans 23 pays. En Allemagne, le service concernera la capitale Berlin, ainsi que, dans l’ouest du pays, Bielefeld, Bochum, Bonn, Dortmund, Duisbourg, Dusseldorf, Essen, Francfort, Cologne et Wuppertal, dans le nord Hambourg, Hanovre et Brême, dans le sud Mannheim, Munich, Nuremberg et Stuttgart, et dans l’est Leipzig et Dresde.

 

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous