Assurance habitation : le Tarn teste les détecteurs de fumée obligatoires

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Chaque année en France, 250.000 habitations sont touchées par un incendie, tuant 800 personnes, le plus souvent par asphyxie. Sept fois sur 10, ces incendies dramatiques se déclarent la nuit.

Ces chiffres alarmants ont conduit les services d’incendie et de secours du Tarn et la Macif sud-ouest Pyrénées à lancer une campagne de communication sans précédent concernant l’installation dans les foyers de détecteurs autonomes avertisseurs de fumée (DAAF).

Facile à installer et d’un faible coût, le DAAF prévient dès les premières fumées et permet ainsi d’évacuer l’habitation avant que l’incendie ne se propage.

La présence d’un DAAF divise par dix le risque d’asphyxie et réduit de 90 % le risque de décès chez les nourrissons et les jeunes enfants. En France, l’installation de tel système sera rendue obligatoire dans toutes les habitations à partir de 2014.

En outre, tout comme une alarme antivol, posséder un système d’alerte incendie, peut inciter votre assureur à baisser votre prime d’assurance habitation.

 

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous