Construire en Corse n’est pas sans risque

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Un attentat pour « défendre l’environnement »

Cet attentat a été commis par un groupe se revendiquant du FLNC. Détruite au moyen de quatre charges explosives, cette opération commando n’a pourtant fait aucune victime. Le groupe armé avait en effet vidé la villa de ses occupants avant de faire exploser la villa, pour les relâcher ensuite. Cet attentat est une réponse claire à l’opposition de la préfecture face au refus de la mairie de délivrer le permis de construire de cette villa. Ce refus était d’ailleurs motivé par la défense de l’environnement, plusieurs associations de l’île ayant mené un combat juridique pour empêcher Alain Lefebvre d’acquérir encore plus de territoires qu’il n’avait déjà.

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous