Électricité, gaz, quels sont les changements du mois d’août ?

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.

À partir du du 1er août 2017, plusieurs tarifs vont prendre l’ascenseur, notamment en ce qui concerne l’électricité, ou encore les prix des transports en Île-de-France avec l’augmentation des forfaits Navigo. En revanche, le taux du livret A, pour sa part, ne bougera pas et ne rapportera pas plus qu’à présent.

Alors que les vacances scolaires battent leur plein, plusieurs tarifs vont augmenter à partir du 1er août 2017. Tout d’abord, les tarifs de l’électricité vont croître de 1,7%, pour suivre les recommandations de la CRE. La hausse sera plus faible en Corse, avec 0,6% d’augmentation. En revanche, le gaz connaîtra une baisse de 0,8% en moyenne en comparaison au barème du mois précédent. L’économie sera la plus visible chez les utilisateurs de petite chaufferie (1% de moins). A terme, les tarifs réglementés de vente sont voués à disparaître.

Une réalité qui fait suite à la publication d’une décision du Conseil d’Etat le 19 juillet dernier, arguant que ces tarifs contreviennent au droit de l’Union Européenne. Cette décision annule ainsi le décret de 2013, lequel fut attaqué par l’Association nationale des opérateurs détaillants en énergie.

Au niveau des transports en commun, le tarif mensuel du passe Navigo connaîtra une hausse de 2,5€ mensuels (et de 0,4€ sur un carnet de 10 tickets, soit 14,9€). En revanche, le tarif unitaire pour voyageurs occasionnels et personnes à faible revenu ne bougera pas (1,9€).

Autres nouveautés : la reconduction du blocage des loyers, la déclaration en ligne et le livret A

Dans les autres nouveautés, on cite l’ouverture du service de correction de la déclaration en ligne, une possibilité offerte aux contribuables pour corriger leur déclaration de revenus 2017 jusqu’au 19 décembre prochain.
Du côté du Livret A ainsi que des autres livrets d’épargne réglementés, le taux ne change pas en date du 1er août. Pour le livret A, il reste à 0,75% au moins jusqu’à la date de la prochaine révision, soit fin janvier 2018.

Enfin, plus de 1100 villes sont concernées par la reconduction du blocage annuel des loyers à la relocation, jusqu’au 31 juillet 2018. Cette mesure concerne tous les logements situés dans les 28 agglomérations considérées comme zones tendues. Grâce à ce mécanisme, les propriétaires ne peuvent profiter du changement de locataire pour augmenter le loyer, lequel évoluera en fonction de l’IRL (Indice de référence des loyers). De même, les plafonds des loyers parisiens ont également été fixés et sont disponibles sur « encadrementdesloyers.gouv.fr ».>

Parce que l’automobile est un produit majeur de l’assurance, il est tout à fait normal de retrouver sur Hyperassur un journaliste spécialisée comme Alexandre. Depuis une quinzaine d’années, il contribue à de nombreux titres auto et hight-tech, et présente même une émission dédiée à l’automobile (Le Garage – OuatchTV).

Suivez-nous