Comment évaluer votre capital mobilier ?

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Dans la plupart des contrats d’assurance habitation, l’évaluation n’est pas obligatoire puisque vos biens seront couverts quoi qu’il arrive. Il est tout de même, préférable de faire cette évaluation pour avoir une idée de la valeur de vos biens. Si la valeur de vos biens dépasse une certaine valeur, il faut en effet le stipuler dans le contrat d’assurance, vous garantissant une meilleure indemnisation en cas de sinistre. L’assureur fera l’estimation après qu’un sinistre ait lieu, vous pourrez ainsi vous défendre si l’appréciation de l’expert n’est pas juste.

Pour vous simplifier la tâche, vous pouvez faire appel à un expert mandaté qui s’occupera d’accoler à vos biens un capital. Faites attention à ne pas surévaluer vos biens ! Pensez à réévaluer à la baisse tous les ans tous vos meubles qui prennent de l’âge et perdre automatiquement de la valeur.
Comment s’y prendre ?

Soyez organisé ! Tenez un cahier en notant meuble par meuble, appareil par appareil, la valeur de chaque bien. Vous pouvez passer de pièce en pièce en faisant attention de ne rien omettre. N’oubliez pas d’évaluer tout objet d’art ou objet précieux : bijoux, tableaux, sculptures…Si leur valeur est importante, n’hésitez pas à souscrire une assurance supplémentaire pour les couvrir séparément car peu d’assurance classiques ne rembourse leur valeur en totalité.

Laurence est une journaliste expérimentée, particulièrement pointue dans tous les sujets de consommation et de droit pratique. Elle est notamment l’auteure de titres de référence L’Assurance pour les Nuls, Créer sa boîte pour les Nuls, Préparer sa retraite pour les Nuls (Editions First).

Suivez-nous