Inondations 2016 : le bilan 1 an après

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

La France a connu des inondations sans précédent durant les mois de mai et juin 2016, touchant 2 000 communes réparties dans 19 départements. Une année après, à fin mai 2017, 4 % des 182’000 dossiers déclarés sont encore en attente d’être réglés de façon définitive.

Des déclarations d’assurance atteignant un coût de plus d’1,4 Md€ et plus de 2 000 communes sinistrées lors des inondations de mai et juin 2016. Le pays n’avait pas connu pareille ampleur d’inondations depuis plusieurs dizaines d’années. Un an après, un règlement a été trouvé pour 96 % des sinistrés, avec les efforts et la mobilisation de la profession. Dans cette situation, tout a été mis en œuvre pour allonger les délais, mettre en place des numéros d’appel, et simplifier les démarches. Les équipes d’assistance et d’assureurs ont également été renforcées sur le terrain.

Si 4 % des dossiers sont toujours ouverts, c’est principalement pour des raisons administratives (factures non reçues, mais travaux effectués, dossiers complexes nécessitant plus de temps). Ces dossiers sont généralement liés à des indemnisations pour perte d’exploitation, où une expertise est nécessaire.

Le coût des aléas climatiques devrait doubler d’ici 2040 et passer à 92 milliards d’euros

En analysant les coûts des 25 dernières années, la FFA indique dans une étude sur les aléas climatiques que d’ici 2040, ceux-ci pourraient atteindre 92 Md€ contre 48 Md€ sur le dernier quart de siècle. Les défis de la profession en regard de cette prévision sont multiples, notamment la modernisation du régime des catastrophes naturelles et le renforcement de la prévention.

En plus de la signature d’une convention avec les services de l’Etat (4 novembre 2016) pour renforcer les actions sur le terrain, la FFA propose plusieurs initiatives en se basant sur les retours d’expérience. Parmi elles, on peut citer l’ajout des frais de relogement dans le régime des catastrophes naturelles ou le développement de politiques de prévention plus précoces, tout en optimisant la fixation des franchises légales en faveur des commerçants et des artisans.

Parce que l’assurance santé est complexe et les réponses des forums pas toujours claires, nous avons fait appel à une spécialiste des remboursements santé et des garanties proposées par les mutuelles. Tous les jours Leslie est à l’écoute des internautes. Elle essaye aussi d’éveiller les consommateurs à l’assurance santé des animaux.

Suivez-nous