Motards, avez-vous vérifié votre plaque ?

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.

Après les gants rendus obligatoires et le permis A2 modifié, c’est au tour des plaques d’immatriculation des deux et trois-roues d’être la cible d’une nouvelle réglementation. À compter du 1er juillet 2017, il en sera en effet fini des six tailles précédemment autorisées. Place à l’uniformisation, même si un autre changement est programmé pour 2021.

Une plaque d’immatriculation au format unique

Rendu obligatoire pour les motos neuves immatriculées après le 1er juillet 2015, le format unique des plaques d’immatriculation va s’appliquer à l’ensemble des deux et trois-roues ainsi que pour les quads homologués. Une plaque au format de 21 X 13 centimètres va ainsi remplacer d’ici quelques heures les plaques d’immatriculations pouvant se décliner en six tailles différentes.

Cette uniformisation a officiellement pour objectif de simplifier les contrôles routiers et de mettre tous les propriétaires de motos sur un pied d’égalité. Cette mesure n’a pas manqué d’être contestée par la Fédération française des Motards en Colère (FFMC) qui met en avant son inutilité du fait que si le format pouvait être différent, la taille des caractères était identique. Quoi qu’il en soit, le contrevenant à cette nouvelle réglementation s’expose à une amende de 4e catégorie, soit 135 €.

En 2021, les plaques d’immatriculation passent au format SIV

Si la mise au format unique devient obligatoire, les motos anciennes concernées peuvent conserver leur numéro d’immatriculation. Ce ne sera plus le cas en 2021 avec une nouvelle réglementation imposant l’immatriculation au format SIV (système d’immatriculation des véhicules). Ce nouveau numéro se compose de deux lettres suivies de trois chiffres et de deux lettres supplémentaires. Exemple : EN-481-TP.

Profiter du changement de format de votre plaque pour anticiper la nouvelle obligation en 2021 parait judicieux. Il faut toutefois savoir qu’il n’est possible de changer de format d’immatriculation que pour des raisons précises puisque la modification entraîne celle du certificat d’immatriculation. Parmi ces raisons figure la perte de la carte grise. Il suffit dès lors de déposer une demande de duplicata pour se voir attribuer une immatriculation au format SIV. N’oubliez pas en parallèle de prévenir votre assureur en lui envoyant une copie du nouveau certificat d’immatriculation.

Sachez également que seuls les frais d’acheminement sont facturés par les services de la préfecture. Une manière aisée de faire d’une pierre deux coups…

Olivier c’est un peu le « Monsieur technique » de la rédaction. Tous les objets roulants (les non roulants aussi !) n’ont aucun secret pour lui. Quand il s’agit d’expliquer pourquoi un contrat ou une garantie convient le mieux à tel ou tel véhicule, c’est à lui qu’on fait appel. Il est aussi une référence de la protection de votre habitation.

Suivez-nous