Assurance emprunteur : les jeunes primo-accédants sont mal informés

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Dans un sondage récent publié par l’assureur April, 30% des jeunes interrogés pensent que l’assurance de prêt est facultative. De plus, ils sont 70% à sous-estimer son coût. Pourtant, elle est exigée par les banques lors de la souscription d’un crédit immobilier. Elle permet d’obtenir le remboursement du capital en cas de défaillance de l’emprunteur.

Dans un marché dominé par les sociétés bancaires (85%), April propose une assurance de prêt adapté aux besoins des jeunes actifs : une garantie de protection élevée, des tarifs compétitifs et une souscription en ligne simple et rapide. Pour bénéficier de cette offre, il faut être âgé entre 18 et 35 ans, ne pas avoir d’éléments médicaux à déclarer et assurer un capital entre 18 000 et 250 000 €.

Des jeunes peu ou mal informés

Interrogés sur le montant de l’assurance de prêt pour un emprunt de 150.000 € sur 20 ans, 70 % des jeunes n’ont pas été capables de donner le bon montant, soit une somme comprise entre 5.520 et 12.600 € selon l’Observatoire de l’assurance emprunteur des crédits immobiliers.

De plus, 78 % des jeunes pensent qu’ils peuvent souscrire une assurance de prêt ailleurs que dans leur banque. Pourtant, 85% des prêts immobiliers sont assurés par les banques prêteuses. Un paradoxe lorsqu’on sait que le cout d’une assurance de prêt est plus onéreux dans une banque qui finance votre emprunt que chez un assureur spécialisé.

Un sondage donc riche en enseignements à la fois pour April qui fait de ces jeunes candidats à la propriété une cible privilégiée mais aussi pour les autres spécialistes de l’assurance emprunteur qui pour capter cette nouvelle clientèle vont devoir adopter une démarche presque éducative. Retrouvez les résultats du sondage April sur : http://www.april.fr/informations/infographie-les-jeunes-primo-accedants-et-l-assurance-de-pret

Infographie April Jeune primo accédants
A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous