Assurance de prêt immobilier et loisirs à risques

Assurance loisirs à risques

Si vous pratiquez un loisir à risques, il faut impérativement le déclarer à votre assurance emprunteur… Car vos garanties doivent être adaptées aux dangers auxquels vous vous exposez volontairement.

Votre prêt assuré en 3 min


L’objectif premier de l’assurance emprunteur est de prendre le relais des remboursements en cas d’accident de l’emprunteur, notamment durant la pratique d’un loisir. Si ses blessures et sa convalescence l’empêchent de reprendre son travail, il aura du mal à honorer ses mensualités.

Qu’appelle-t-on un « risque loisirs » ?

Les loisirs à risques sont ceux qui présentent un niveau très important d’accident, voire de décès.
Il s’agit des activités comme :

  • L’aéronautique
  • Le parapente
  • Les sports de montagne (escalade, alpinisme, ski)
  • Les sports auto et moto
  • L’équitation
  • Le canyoning
  • La plongée sous-marine
  • La spéléologie


La question des risques pris volontairement

Pour l’assurance ces loisirs posent un problème : les assurés mettent volontairement leur santé et leur vie en danger. Or en matière d’assurance de prêt, il y a une règle fondamentale : les garanties ne couvrent que des aléas, soit des événements fortuits qui provoquent des dommages subis involontairement par les assurés.

Quel impact sur l’assurance emprunteur ?

Pour l’assurance de prêt, il s’agit d’être en mesure de prendre le relais de l’emprunteur en cas d’impossibilité provisoire ou définitive de rembourser son crédit immobilier. S’il pratique un loisir à risques il y a 2 choix :

  • Accepter de les couvrir moyennant une surprime de cotisation
  • Exclure la pratique de cette activité « risquée »

 

J’assure mon prêt

En revanche, si vous pratiquez un loisir à risques de manière très occasionnelle, vous pouvez le déclarez à votre assureur : s’il le juge nécessaire, il renforcera le contrat et la prime d’assurance pour couvrir vos risques lorsque vous en prenez. Ou bien vous pouvez également choisir de laisser le contrat d’assurance emprunteur à son niveau, sachant que la pratique occasionnelle de votre loisir n’est pas couverte par votre contrat. Dans ce cas si vous avez un accident, il faudra continuer à rembourser votre crédit par vos propres moyens.

Suivez-nous