img
Assurance prêt Mis à jour le par Emilie

Pourquoi souscrire une assurance de prêt immobilier ?

Dans quel cadre intervient une assurance de prêt ?

L’assurance de prêt immobilier, aussi connue comme l’Assurance Décès Invalidité (ADI), n’a qu’un seul objectif : garantir le remboursement du crédit en cas de défaillance de l’emprunteur. Voilà pourquoi souscrire une assurance de prêt immobilier est indispensable. Si l’emprunteur ne parvient plus à assumer ses mensualités, l’assurance emprunteur prendra le relai et remboursera la banque.

Bien entendu, l’assurance de prêt immobilier n’intervient que sous certaines conditions, à savoir :

  • décès de l’emprunteur
  • perte totale et irréversible d’autonomie
  • invalidité permanente ou temporaire
  • chômage (si vous avez souscrit cette garantie)

L’assurance de prêt immobilier intervient donc suite à une maladie, un accident ou un décès, si l’emprunteur n’est plus capable d’assumer ses responsabilités professionnelles pour lesquelles il percevait régulièrement une rémunération.

L’assurance emprunteur est-elle obligatoire ?

Si aucune assurance ne venait sécuriser le prêt immobilier, en cas de défaillance de l’emprunteur, ce serait à ses proches (conjoint, enfants, héritiers) de rembourser le crédit.

L’assurance de prêt immobilier sert donc à protéger l’emprunteur et sa famille et garantit le remboursement du capital et des intérêts pour la banque. C’est autant une protection pour l’emprunteur que pour le prêteur.

Pour cette raison, même si la loi ne l’exige pas, les banques n’accordent un crédit immobilier que si l’emprunteur souscrit une assurance de prêt.

Pourquoi souscrire une assurance de prêt immobilier ailleurs que chez sa banque prêteuse ?

Il est tout à fait possible de souscrire son assurance de prêt chez un assureur indépendant : c’est ce que l’on appelle la délégation d’assurance.

L’emprunteur est donc libre de choisir son assureur, sous réserve de respecter l’équivalence des garanties. Différentes lois facilitent la délégation d’assurance :

  • Loi Lagarde (2010) : vous pouvez souscrire votre assurance emprunt auprès d’un assureur externe, autre que l’organisme prêteur.
  • Loi Hamon (2014) : vous pouvez changer d’assurance prêt immobilier dans les 12 mois qui suivent la signature du prêt immobilier. Préavis : 15 jours avant la date anniversaire du contrat.
  • Amendement Bourquin : vous pouvez changer d’assurance emprunteur chaque année, à la date d’échéance du contrat. Préavis : 2 mois.

Ces lois ont pour but de donner plus de liberté et de pouvoir d’achat aux consommateurs.

Néanmoins, les banques sont toujours réticentes à accorder un prêt dont l’assurance serait souscrite auprès d’un autre organisme.

Nos engagements