Mutuelle entreprise, comment en bénéficier ?

Vendredi 24 Mars 2017 - Alexandre Lenoir

La mutuelle d’entreprise est une mutuelle collective : un contrat gagnant-gagnant ! Protéger ses salariés est devenu obligatoire, du moins pour le secteur privé. Trouver le bon contrat fait donc,aujourd’hui, partie des choix stratégiques d’une entreprise. Mais quelles sont les garanties indispensables ? Comment faire des économies sur son contrat ? Quels sont les avantages pour l’employeur ? […]
Comparateur 100% Indépendant
La société ne dispose d'aucun lien capitalistique avec aucun assureur.
12 ans d’expertise et +10 millions d’internautes
Pionniers de la comparaison d’assurance depuis 2008.
150 compagnies d’assurance, courtiers
Ce qui nous permet de vous proposer des offres sur-mesure quels que soient vos besoins et votre budget.

La mutuelle d’entreprise est une mutuelle collective : un contrat gagnant-gagnant ! Protéger ses salariés est devenu obligatoire, du moins pour le secteur privé. Trouver le bon contrat fait donc,aujourd’hui, partie des choix stratégiques d’une entreprise.

Mais quelles sont les garanties indispensables ? Comment faire des économies sur son contrat ? Quels sont les avantages pour l’employeur ? HyperAssur répond à toutes ces questions pour vous permettre de souscrire à la mutuelle entreprise obligatoire qui convient à votre société.

Comparer les mutuelles d’entreprise

Les 3 points à retenir

  • La complémentaire d’entreprise est obligatoire depuis janvier 2016 pour chaque employeur du secteur privé ;
  • Elle permet une exonération de charges sociales pour l’employeur ;
  • Chaque salarié peut personnaliser sa couverture en fonction de ses besoins avec une surcomplémentaire santé.

La mutuelle entreprise est-elle obligatoire ?

Également appelée collective ou de groupe, la mutuelle d’entreprise est un contrat qui prend en charge les frais de santé non remboursés par la Sécurité Sociale.

Depuis le 1er janvier 2016 et la loi ANI, tout employeur du secteur privé (TPE, PME, professions libérales…) a l’obligation d’y souscrire et de présenter ainsi une mutuelle employeur obligatoire à ses salariés. Il doit donc offrir à ses salariés, apprentis compris, une complémentaire santé.

Le contrat de complémentaire santé proposé doit cependant répondre aux contraintes suivantes :

  • Tous les collaborateurs doivent bénéficier de la complémentaire négociée ;
  • L’entreprise est tenue de participer financièrement aux cotisations ;
  • Le contrat et les prestations doivent être gérées par un organisme habilité ;
  • Enfin la couverture proposée aux salariés de l’entreprise doit nécessairement s’aligner sur les obligations et les interdictions mentionnées dans la loi du 13 août 2004.

Le secteur public n’est, quant à lui, pas concerné par cette obligation. Les fonctionnaires ne peuvent donc pas prétendre à une mutuelle obligatoire.

Celle-ci, outre le fait d’être obligatoire, constitue en réalité un avantage. D’abord pour les employés qui voient le montant de leurs cotisations baisser. Mais aussi pour les employeurs qui sont exonérés de charges sociales, hors CSG-CRDS et forfait social dans les entreprises d’au moins 11 salariés.

Modulable et personnalisable, elle est un atout certain et source d’économies sur le long terme pour une entreprise.

Qu’est-ce que l’Accord National Interprofessionnel ?

L’Accord National Interprofessionnel ou ANI a été signé le 11 janvier 2013. Son objectif est de permettre à chaque salarié d’accéder à une couverture maladie complémentaire.

Ainsi, depuis le 1er janvier 2016, un employeur est contraint de proposer à ses collaborateurs une complémentaire santé collective.

L’accord prévoit également le portage du contrat de complémentaire santé. La portabilité permet à un salarié qui perd son emploi de conserver la mutuelle de l’entreprise gratuitement pendant 12 mois.

Bon à savoir

Lorsque le contrat de travail est suspendu, la couverture est maintenue si le salarié est en cours d’indemnisation (s’il est en arrêt maladie par exemple). Par contre, ce maintien n’est pas dû quand la suspension n’est pas indemnisée (lors d’un congé parental notamment).

Un collaborateur peut-il refuser un contrat de groupe ?

Un salarié est obligé d’adhérer à la complémentaire santé de groupe que lui propose son employeur, sauf dans les cas suivants où il pourra refuser la mutuelle obligatoire d’entreprise:

  • S’il est déjà couvert par un autre système de protection : CMU, ACS, contrat individuel, etc.
  • Sauf, également, s’il est déjà couvert par son conjoint ;
  • ou s’il est en CDD de moins d’un an, ou à temps très partiel.

Quelle couverture santé pour un travailleur non salarié ?

Du fait de leur statut, les travailleurs indépendants n’ont pas la possibilité de souscrire une mutuelle d’entreprise. Il leur est donc indispensable d’adhérer à une complémentaire individuelle. Ils seront, de cette façon, protégé et remboursé de leurs frais médicaux.

De plus, la loi Madelin de 1994 permet aux indépendants d’être protégés en cas d’arrêt de travail et d’interruption des revenus.

Elle leur permet également de déduire leurs cotisations de leur bénéfice imposable et de souscrire des garanties de prévoyance. Leur couverture se rapproche donc de celle d’un salarié du secteur privé.

Quelles sont les garanties obligatoires ?

Quels sont les droits et les obligations de l’entreprise pour la complémentaire santé collective ? Cette dernière doit obligatoirement comprendre un « panier de soins minimum ». Celui-ci doit répondre au cahier des charges des contrats responsables.

C’est-à-dire qu’il doit prévoir des planchers et plafonds de remboursement pour certains frais (dont l’optique par exemple). De même qu’il doit exclure la prise en charge de certaines dépenses.

Le panier minimal prévu par l’employeur doit aussi proposer les garanties suivantes :

  • La prise en charge de la totalité du forfait journalier d’une hospitalisation. Il se monte à 20 € en hôpital ou clinique ;
  • Celle des tickets modérateurs sur les consultations et actes médicaux que rembourse l’assurance maladie ;
  • Le remboursement des frais dentaires à hauteur de 125 % du tarif conventionnel. Sont inclus les prothèses et les frais d’orthodontie ;
  • Ainsi que le remboursement des frais optiques avec un forfait sur 2 ans (1 an pour les enfants). Ce forfait s’entend avec un minimum de prise en charge de 100 € pour des verres simples et la monture (150 € pour des verres complexes et la monture).

Ce panier de soins n’est généralement pas suffisant. C’est la raison pour laquelle il est indispensable d’adapter les remboursements aux réels besoins des salariés.

Comparer les mutuelles d’entreprise

La mutuelle pro, une valeur ajoutée pour l’employeur

Faire le choix d’une bonne complémentaire augmente l’attractivité de votre entreprise

Les recrutements se trouvent ainsi facilités, et la fidélité de vos employés améliorée.

D’autant plus qu’une complémentaire entreprise représente un avantage, en termes de coût, pour un collaborateur.

En effet, les contrats d’entreprise sont généralement plus avantageux puisqu’ils sont négociés directement auprès des organismes par les employeurs. Le salarié est donc assuré d’obtenir le meilleur tarif possible. Et il sait aussi que son dirigeant prendra en charge au minimum 50 % de sa cotisation.

Il est également possible, suivant les contrats, d’obtenir des prestations supplémentaires. Par exemple, la prise en charge du conjoint ou des enfants, ou le recours à une aide-ménagère ou une garde d’enfants.

Quelles sont les conditions de la prise en charge des enfants ?

Pour être couverts par le contrat collectif de leurs parents, les enfants doivent :

  • Soit avoir moins de 16 ans ;
  • Ou bien poursuivre leurs études ou être en contrat d’apprentissage (jusqu’à 26 ans) ;
  • Ou encore être reconnus handicapés. Ils seront alors couverts tout au long de leur vie, sans limite d’âge.

Une valorisation de la marque employeur et des exonérations de charges

La société est, elle aussi, gagnante lors de la souscription à une mutuelle collective. En effet, une bonne complémentaire avec des garanties adaptées est tout d’abord une source de motivation et de fidélité chez les salariés. Elle peut également être un atout pendant une période de recrutement. Par ailleurs, cela donnera droit à des exonérations de charges pour l’entreprise.

Un contrat collectif est aussi plus économique qu’un contrat de santé individuel. Et l’entreprise peut déduire ses cotisations de son bénéfice imposable.

Comparer les mutuelles d’entreprise

Les 4 étapes pour choisir la meilleure mutuelle

1. Définir les besoins de ses salariés

Chaque entreprise est différente, et c’est également le cas pour tout contrat collectif. Pour souscrire les garanties indispensables, il est judicieux de définir des catégories selon les prestations de santé nécessaires. Elles doivent prendre en compte les critères suivants :

  • L’âge des employés ;
  • Leur situation familiale ;
  • Le secteur d’activité de l’entreprise ;
  • Ainsi que les risques encourus par les salariés.

Ces catégories permettent de négocier des contrats de groupe, et ainsi trouver une complémentaire santé pas chère !

2. Étudier les garanties proposées

Attention toutefois, le meilleur contrat n’est pas nécessairement le moins chère. Chaque organisme propose des garanties différentes. Le reste à charge peut donc in fine s’avérer très onéreux pour les collaborateurs.

Ainsi, pour trouver la couverture adaptée, il faut veiller à tenir compte des garanties proposées ainsi que des services annexes.

Ça peut être, par exemple, une prise en charge immédiate des frais de santé, le remboursement d’actes médicaux spécialisés ou encore le tiers payant. Il peut aussi s’agit d’un accompagnement ou de la possibilité de faire évoluer le contrat suite à de nouveaux besoins.

3. Offrir des garanties valorisantes, une sur-complémentaire santé

Au-delà du panier de soins minimum, chaque chef d’entreprise est libre de souscrire des garanties supplémentaires pour renforcer la couverture santé de ses salariés.

C’est-à-dire qu’il peut, en plus du contrat de santé initiale obligatoire, souscrire un contrat collectif sur-complémentaire. Celui-ci permet aux salariés d’adhérer à un niveau supplémentaire de garantie afin d’augmenter leur remboursement.

Il est donc primordial de faire, en amont, le point sur les attentes et les besoins de santé de ses employés afin d’avoir les meilleures garanties !

4. Comparer les offres de mutuelles collectives

Pour étudier toutes les assurances professionnelles et couvertures possibles, il vous suffit de comparer les offres avec HyperAssur.

Un questionnaire rapide concernant les garanties souhaitées, les taux de remboursement ainsi que les types de prestations devant être pris en charge vous permet d’établir vos besoins.

En quelques minutes, vous obtenez plusieurs devis de nos partenaires professionnels de santé. Il ne vous reste plus qu’à choisir la complémentaire adaptée à votre entreprise.

Sur le même thème

Mutuelle santé

Vendredi 24 Mars 2017 - Alexandre Lenoir

Notre comparateur vous permet de confronter les devis de plus de 20 compagnies d’assurance, sur mobile ou de chez vous, en quelques minutes seulement. Vous êtes certain(e) de ne pas passer à côté des meilleures offres. Vous pourrez même souscrire en ligne si vous le souhaitez. A noter que souscrire à une assurance santé en ligne est généralement moins cher qu’en passant par une agence.
Comparateur 100% Indépendant
La société ne dispose d'aucun lien capitalistique avec aucun assureur.
12 ans d’expertise et +10 millions d’internautes
Pionniers de la comparaison d’assurance depuis 2008.
150 compagnies d’assurance, courtiers
Ce qui nous permet de vous proposer des offres sur-mesure quels que soient vos besoins et votre budget.

Comment se repérer parmi toutes les mutuelles disponibles ? 📑

Rassurez-vous : identifier la meilleure mutuelle n’a jamais été aussi simple et rapide.

Notre comparateur (100 % gratuit) se charge en effet d’identifier pour vous les complémentaires santé les plus intéressantes, en fonction de votre situation. En ce, en quelques clics seulement.

Car rappelez-vous :

  • comparer sa mutuelle, c’est le meilleur moyen de trouver une meilleure formule, avec des garanties plus adaptées à vos besoins
  • un comparateur vous aide aussi à payer votre mutuelle santé au prix le plus juste
  • comparer en ligne vous permet d’évaluer d’autres paramètres rapidement (les délais de carence, plafonds, etc.)
Comparer les assurances santé

Une mutuelle, à quoi ça sert ? 💡

Une complémentaire santé a pour objectif de compléter les remboursements de la Sécurité sociale sur des frais de santé.

Une fois que l’Assurance Maladie a effectué sa part de remboursement, la complémentaire va prendre en charge tout ou partie des frais non remboursés.

Ce reste à charge pour le patient est appelé le ticket modérateur.

Mais pour obtenir les meilleurs remboursements, il faut être attentif aux garanties et anticiper d’éventuels dépassements d’honoraires.

Que rembourse une mutuelle ? 💰

La complémentaire santé peut donc prendre en charge les frais non remboursés par l’Assurance maladie, et ce pour toutes sortes de soins médicaux :

Hospitalisation 🏥

Frais de séjour en secteur conventionné, actes médicaux, chambre individuelle, transport en ambulance, et lit d’accompagnement sont les garanties qu’une mutuelle couvrira plus ou moins ou de manière optionnelle selon les formules.

Plus d’informations : https://www.hyperassur.com/mutuelle/remboursement/frais-hospitalisation/

Médecine 💉

Médecins généralistes, spécialistes, pharmacie, auxiliaires médicaux, radiologie, prothèses, vaccins, médecines douces et orthopédie seront les garanties relatives à la médecine, ou appelées soins de ville.

Plus d’informations : https://www.hyperassur.com/mutuelle/remboursement-securite-sociale/remboursement-consultation-generaliste/

Optique 👓

Selon les formules, les garanties d’optiques couvrent les montures, les verres, les lentilles dans le cadre de la sécurité sociale, la Chirurgie de l’œil.

Attention, la Sécu ne rembourse que de petits montants.

Aussi, le pourcentage ne représentera pas une grosse somme, et ce sont les forfaits en Euro qu’il faudra regarder.

Plus d’informations : https://www.hyperassur.com/mutuelle/remboursement/optique/

Dentaire 👄

Soins courants, Prothèses et Implants, Orthodontie sont les principales garanties des couvertures dentaires.

Là, ce sont les forfaits ou éventuels plafonds qu’il faut regarder de près pour un meilleur remboursement dentaire.

Plus d’informations : https://www.hyperassur.com/mutuelle/remboursement/frais-dentaires/

Comparez plus de 180 contrats en une seule demande

Il est impossible de se faire une idée du coût exact d’une mutuelle sans demander au préalable un devis personnalisé.

Afin de ne pas « tester » plusieurs sites au hasard, il est plus intéressant de commencer par établir un devis de mutuelles sur un comparateur d’assurances.

Ainsi, vous obtiendrez une vingtaine de devis en une seule demande.

En effet, chaque personne a des besoins différents, chaque profil a un tarif différent, et chaque assureur a une politique tarifaire différente.

Impossible donc de se faire une opinion sans comparer.

Comparateur de mutuelles : comment ça marche ? ⚙️

En faisant une demande sur le comparateur indépendant Hyperassur…

… vous interrogez simultanément une quinzaine d’assureurs et de mutuelles, qui vont chacun restituer un tarif sur une centaine de formules.

Tous les tarifs correspondent au centime près à celui de l’assureur, tel que vous l’obtiendriez directement sur leur site.

Les offres sont classées par prix et sont confrontées aux garanties résumées.

Cela vous permet d’y voir plus clair sur les prix du marché, et d’en déduire le meilleur assureur pour votre profil spécifique et vos attentes en termes de remboursements.

À partir de là, libre à vous de choisir l’un d’eux pour obtenir plus d’informations par téléphone ou par mail. Si tout est clair, vous pouvez simplement souscrire en ligne pour ne plus avoir à vous en occuper par la suite.

Vous voyez, il suffit de quelques minutes pour avoir à nouveau l’esprit libre, en sachant votre famille protégée.

Nos assureurs partenaires 👔

Les assureurs santé comparés sur Hyperassur sont des mutuelles, des compagnies d’assurance ou des courtiers.

Grands groupes connus ou plus petits acteurs tout aussi compétitifs, ils permettent de donner une vision représentative du marché.

Le comparatif permet de les découvrir sur un même pied d’égalité, et sur une lecture harmonisée de leurs garanties.

Parmi les mutuelles et instituts de prévoyance comparés, citons EOVI MCD Mutuelle, la Mutuelle Générale, Malakoff Humanis, Mutualia, la MGC, Adrea Mutuelle, Militis, Apicil

Majoritaires sur notre comparateur, elles sont mises en concurrence avec des compagnies et courtiers tels que Allianz, AllSecur, April, Alptis, AcommeAssur, Samassur, UCR pour vous apporter un panel très représentatif et permettre de faire de belles économies pour vos recherches d’assurance santé.

Comment choisir une bonne mutuelle pas chère et bien remboursée ? 📊

Chez Hyperassur, nous pensons qu’une mutuelle pas chère n’est pas nécessairement la meilleure des couvertures à prendre. Au contraire de celle qui se révélera être la plus “rentable”.

Cette notion est basée sur un rapport entre le coût des cotisations (en fonction notamment des garanties choisies), et les dépenses de santé que vous auriez eu sans mutuelle.

Mais attention ! Il faut aussi prendre en compte l’imprévu.

Si la cotisation de votre complémentaire est inférieure à ce qui reste à votre charge, en plus de ce qu’il vous en coûterait si vous étiez par exemple hospitalisé, alors oui c’est une bonne mutuelle. Et c’est ainsi qu’il faut la choisir.

D’autres paramètres tels que la notoriété, des agences à proximité, le service clients ou encore les avis sur internet vont pouvoir entrer en compte dans votre choix selon ce qui compte le plus pour vous.

En conclusion, un service de qualité a un coût. Libre à vous de choisir de le payer ou non en les comparant entre eux.

Quel est le prix moyen d’une mutuelle ? 👛

En France, le coût moyen d’une mutuelle est aux alentours de 700 € par an. Ce montant varie toutefois beaucoup selon le profil de l’assuré.

Il est, en moyenne, de 350 € pour une personne célibataire.

Et de plus de 1 000 € pour un retraité.

Quelle est la meilleure mutuelle santé en 2019 ? 🏆

Attention, ce n’est ni la plus importante, ni la moins chère, mais bien celle qui vous correspondra le plus à un prix compétitif qui sera la meilleure mutuelle.

Et justement, il y a autant de réponses que de cas particuliers.

Ceci étant précisé, en France, les plus grands assureurs santé en France sont dans l’ordre :

  • le groupe Harmonie Mutuelle et MGEN
  • AXA
  • Groupama
  • le groupe AESIO (dont EOVI MCD Mutuelle et Adrea).

Sur notre comparateur d’assurances santé, des assureurs tels que Malakoff Médéric, EOVI MCD Mutuelle, la Mutuelle Générale, April ou Coverlife sont parmi les plus populaires.

Mais tous les assureurs comparés ont du succès selon les profils, et vous serez certainement surpris des résultats qui vous concernent !

Une couverture différente pour chaque situation personnelle

Les seniors et les retraités 👵🏼

Passé 60 ans, les besoins changent, et généralement, les dépenses de santé augmentent.

Avec une prime annuelle moyenne de 1 000 à 1 200 € pour les retraités, il est plus que jamais indispensable de faire jouer la concurrence.

D’autant qu’il n’est pas rare de garder le même contrat pendant de nombreuses années.

Pourtant, les cotisations augmentent au fil du temps, et ce malgré une grande fidélité. Or il est paradoxalement plus intéressant de souscrire à un nouvel assureur que d’être fidèle au sien.

Sur notre comparateur, des assureurs tels que Malakoff Médéric, la Mutuelle Générale, EOVI MCD mutuelle, April, MGC ou Mutualia connaissent un réel succès auprès des retraités car ils proposent une protection, des tarifs et des garanties adaptées aux différents besoins.

Intéressé.e.s par une assurance santé de ce type ?

Il ne vous reste plus qu’à lancer notre comparateur afin de dénicher la meilleure mutuelle santé senior disponible.

💻 Les professions libérales & travailleurs indépendants (TNS)

Il existe un régime spécifique aux TNS, (à ne pas confondre avec les auto-entrepreneurs), qui influe sur le type de mutuelle.

Et parce que ce régime est statistiquement moins coûteux aux assureurs, les assurés concernés profitent de mutuelles TNS aux prix attractifs par rapport à la moyenne.

Ils peuvent ainsi se permettre d’avoir des garanties plus élevées pour eux et leur famille.

‍🔧 Les salariés

Malgré l’instauration de la loi ANI, beaucoup de salariés restent à la recherche d’une complémentaire santé, et ce pour des raisons diverses.

Mais il est un point commun à tous : l’exigence d’un bon rapport couverture/prix pour leur complémentaire santé.

En effet, beaucoup ont des dépenses en optique ou soins dentaires importantes.

Et il apparaît que des acteurs tels que Cocoon, ou EOVI MCD Mutuelle, Malakoff Médéric ou encore April et Samassur offrent des prestations appréciées de nos internautes souhaitant une meilleure mutuelle salariés.

À noter que les freelances, auto-entrepreneurs et personnes aux foyer vont avoir les mêmes contrats tant qu’ils sont au régime général de la sécurité sociale.

Les demandeurs d’emploi 💼

Les chômeurs inscrits à Pôle Emploi sont soumis au même régime de la Sécurité sociale que les salariés.

Passé une période dite de portabilité avec leur ancienne mutuelle d’entreprise, ils peuvent souscrire aux mêmes contrats que le reste de la population active au régime de sécurité sociale.

Dès lors qu’ils trouveront un emploi, la mise en place d’une couverture obligatoire dans l’entreprise constitue une clause de résiliation même en cours d’année.

À noter que les garanties en cas d’hospitalisation sont à préserver en priorité pour permettre de faire face à un événement imprévu qui pourrait s’avérer très coûteux sans une bonne complémentaire santé.

Les fonctionnaires 🏢

Les fonctionnaires peuvent profiter de la couverture de leur ministère.

Mais si celle-ci ne répond pas aux attentes, ils peuvent en souscrire une identique à celle des salariés car ils sont au régime général.

Et ils sont nombreux à utiliser tous les mois notre comparateur pour mettre en perspective leur contrat. Et dans certains cas, souscrire une mutuelle plus avantageuse.

Les étudiants ‎‍🎓

Le régime étudiant va disparaître pour revenir à un régime de sécurité sociale classique.

Et avec lui, l’hégémonie des mutuelles étudiantes va s’atténuer, laissant la place à plus de concurrence.

C’est donc l’occasion de découvrir que d’autres assureurs tels que Cocoon, UCR ou encore Allianz sont très compétitifs pour les étudiants.

Les familles 👪

Regrouper plusieurs membres d’une même famille sur un seul contrat permet souvent de profiter de réductions.

Et lorsque les enfants ont des besoins en optique, ou en orthodontie, être bien couvert devient une grande nécessité.

Quand tous ces petits tracas médicaux finissent par se cumuler…

… les sommes peuvent en effet rapidement devenir conséquentes.

Là aussi, renseignez vos informations dans notre comparateur et vous trouverez une mutuelle santé pas chère et efficace pour toute la famille.

Si les parents sont salariés et couverts par leur contrat d’entreprise, il se peut que celui-ci ne soit pas toujours adaptée à tous les membres de la famille. Et bien souvent, malgré leur couverture obligatoire, les familles souscrivent une mutuelle familiale en supplément.


NB : Si un assureur ne vous propose pas de tarif, c’est que votre profil n’est pas assurable chez lui, ou qu’il n’aurait pas été compétitif.

Pourquoi choisir Hyperassur pour comparer sa mutuelle ?

✅ La reconnaissance de nos internautes

Selon l’avis de nos clients, Hyperassur est le meilleur site de comparaison de mutuelles avec une note moyenne de 9 / 10.

✅ Notre expérience

Hyperassur a plus de 12 ans d’expérience dans la comparaison de mutuelles et d’assurances santé. Nous avons aidé plus d’10 millions d’utilisateurs à faire des économies.

✅ Notre indépendance

Hyperassur fait partie d’un groupement de comparateurs, le groupe Comparadise, qui n’a aucun assureur à son capital, ce qui assure une totale indépendance et impartialité.

✅ Notre compétence

Immatriculé au registre des intermédiaires d’assurance, l’ORIAS, Hyperassur répond aux exigences réglementaires en matière d’assurance, de consommation, et de sécurité des données personnelles.

Questions Fréquentes sur l'Assurance Santé

La mutuelle n'aura plus de secret pour vous

Le terme « mutuelle » désigne un type d’assureurs à but non lucratif et régis par le code de la mutualité, tels que la Mutuelle Générale, EOVI MCD Mutuelle, Militis etc.À contrario des assureurs tels que Allianz, ou AXA, sont des compagnies d’assurance. Et April ou Alptis qui sont, pour leur part, des courtiers.Pourtant ce terme de « mutuelle » est entré dans le langage commun pour désigner une complémentaire santé, dont le principe est de couvrir le reste à charge après le remboursement de la Sécurité Sociale (consultations, médicaments, examens médicaux, etc.)
Il n’est pas obligatoire de souscrire une couverture complémentaire.Toutefois, dans ce cas, le reste à charge sur vos soins sera intégralement à vos frais.Autrement dit, sur une paire de lunettes de vue à 300 €, le remboursement de la Sécurité Sociale atteindra un maximum de 60 € (base de remboursement calculée selon vos troubles de la vue).Dans ce cas le ticket modérateur pourra s’élever à 240 € minimum, et vous l’assumerez seul si vous n’avez pas de mutuelle.
Ce sont les initiales de Base du Remboursement de la Sécurité sociale.En effet, la complémentaire santé vient compléter ce que rembourse la Sécurité sociale. Le niveau de remboursement de la mutuelle complémentaire est calculé sur cette base.Par exemple, sur une base de 70 %, si vous avez 100 % du BRSS, cela veut dire que 30% du montant seront pris en charge par votre mutuelle.Si en revanche il y a un dépassement d’honoraires, c’est à dire que le praticien facture plus que le tarif défini par la sécu, seuls des contrats au delà de 100 % couvriront tout ou partie de ce montant.
Une complémentaire santé n’est pas obligatoire.Mais les français sont 95% à en avoir une, et il est fortement conseillé d’en avoir une pour compléter les remboursements de la sécurité sociale, et surtout faire face à des hospitalisations plus lourdes à assumer.
Il est conseillé de changer de mutuelle régulièrement tout au long de sa vie d’assuré, idéalement tous les 3 à 5 ans.Ou à la suite de grands changements tels que le mariage, l’arrivée d’enfants dans la famille, et après 40 ans et 60 ans là où les dépenses de santé changent.
Deux mois avant la date anniversaire du contrat qui est généralement le 31 décembre, donc en octobre.Jusqu’à 20 jours après réception de l’avis d’échéance dans le cadre de la loi Chatel.Mais aussi à n’importe quel moment en cas de mutuelle obligatoire d’entreprise.
En France, l’Assurance maladie est le terme utilisé pour la Sécurité sociale. Elle rembourse une majeure partie des dépenses de santé.Par exemple, en médecine générale, elle rembourse 70% du tarif de convention, qui est de 25 €, soit 17,5 €. Et c’est la complémentaire santé, usuellement appelée mutuelle*, qui va prendre en charge la différence.Sachant qu’une mutuelle est un organisme assureur à but non lucratif, dit mutualiste, et souvent assureur santé. Et c’est la complémentaire santé qui désigne le contrat d’assurance.
Certains assureurs ne mettent en place certaines garanties qu’après une période révolue, souvent de 3 mois.En effet, les assureurs sont là pour mutualiser des risques et couvrir ceux qui se réalisent de manière imprévue.Aussi, pour se prémunir de personnes qui s’assureraient juste avant d’être hospitalisées, certains assureurs prévoient cette période dite « de carence ».Mais c’est une pratique de moins en moins fréquente, surtout pour les assureurs présents sur internet et sur les comparateurs.
– Le premier critère est le niveau de remboursement. Plus les remboursements sont élevés, plus la cotisation sera chère.– La composition familiale influe sur le prix à mesure que le nombre d’assurés augmente.– L’âge, le département, le régime social vont aussi avoir des coefficients d’augmentation ou de réduction selon les statistiques des assureurs sur les dépenses constatées sur les différents profils.
Selon la profession, les risques sont différents, donc cela impactera les tarifs à la hausse ou à la baisse en fonction.
L’indiquer induit de les ajouter au contrat. Les tarifs augmentent avec leur nombre mais ils seront bien couverts.
Il faut soit en informer son assureur actuel qui pourra éventuellement modifier la couverture en conséquence, soit remettre en concurrence son contrat avec les autres assureurs du marché pour s’assurer de faire le meilleur choix.En effet les dépenses de santé changent avec les situations personnelles.Par exemple, si vous ne comptez plus avoir d’enfant, inutile d’avoir un forfait maternité. Ou si vous avez désormais besoin de lunettes, des garanties optiques avec forfaits deviendront très utiles là où elles ne l’étaient pas avant.

Sur le même thème