Motos et trois roues motorisés bannis de l’A86

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

La revendication à l’égalité
La FFMC dénonce vivement cette décision, et se dit d’ores et déjà prête à faire appel. Outre des idées reçues fausses (61% des accidents se sont produits en campagne), la FFMC pointe ainsi du doigt la discrimination des instances publiques, puisque cette infrastructure, normalement utilisable par tous les usagers de la route, devient de-facto réservée aux automobilistes. Mais la FFMC ne s’arrête pas à cette constatation et alerte sur le risque de voir les deux-roues bannis du réseau routier national.

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous