32% ont plus de 50 ans : mais qui sont les conducteurs de voiture sans permis ?

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.

Considéré encore comme un marché de niche, les voitures sans permis attirent de plus en plus d’adeptes. Selon une étude menée par Assurance VSP auprès de 861 conducteurs, il apparaît que ces véhicules représentent une solution de mobilité importante pour les personnes habitant à la campagne.


Enquête sur les conducteur de VSP

Enquête sur le marché des voitures sans permis

En 2016, le marché des voitures sans permis a connu une croissance importante atteignant une augmentation de 10%, un chiffre qui devrait se répéter pour l’année 2017. En France, toute personne qui ne détient pas de permis de conduire peut se tourner vers un véhicule sans permis, un VSP. Si les conducteurs de VSP sont des hommes (pour deux-tiers), la majorité d’entre eux habitent à la campagne (58%) et sont âgés de plus de 50 ans (32%). Une preuve que les VSP répondent à un besoin essentiel pour les personnes habitant loin de la ville, sans accès aux transports en communs.

Sur la base de son enquête, le site Assurance VSP conclut que la majorité des conducteurs (81%) de VSP n’ont jamais obtenu leur permis de conduire, pour diverses raisons (budget, illettrisme, handicap). Un chiffre qui dément les préjugés selon lesquels la majorité des conducteurs de VSP auraient perdu leur permis.

81% des conducteurs de voitures sans permis n’ont jamais eu le permis de conduire

Les principales marques commercialisant des VSP sont Aixam, Ligier et Microcar. La plus appréciée selon le résultat de l’enquête est Aixam, marque qui est la première à proposer un modèle VSP 100% électrique (et compatible avec les aides de l’Etat). Si le design des modèles VSP est très apprécié, la sécurité est aussi un des critères qui est le plus mis en avant par les conducteurs, ainsi que la consommation réduite. Autre point positif : la facilité de parcage. Un atout relevé par un tiers des femmes interrogées.

En revanche, le prix des voitures sans permis reste le premier argument dissuasif pour la majorité des personnes interrogées, pour 81% des hommes et 76% des femmes conductrices. Autres critères négatifs recensé par 27% des hommes : le manque de place et la faible puissance. Malgré un rajeunissement de la clientèle et des designs plus accrocheurs, la réputation des VSP reste assez médiocre, suscitant des insultes et des préjugés. Mais les résultats de l’enquête indiquent clairement que les clients VSP ont un tout autre profil que celui imaginé par la majorité des conducteurs.

L’assurance des voitures sans permis

Ce sondage permet de mettre en avant les profils d’automobilistes qui conduisent des voitures sans permis, mais qu’en est-il de l’assurance ? Hyperassur, spécialiste de l’assurance voiture sans permis vous propose de comparer des contrats spécifiques à ce type de véhicules.
Découvrez nos offres et comparez les devis en ligne !

Olivier c’est un peu le « Monsieur technique » de la rédaction. Tous les objets roulants (les non roulants aussi !) n’ont aucun secret pour lui. Quand il s’agit d’expliquer pourquoi un contrat ou une garantie convient le mieux à tel ou tel véhicule, c’est à lui qu’on fait appel. Il est aussi une référence de la protection de votre habitation.

Suivez-nous