Assureurs Voiturette

Elle n’ont pas toujours eu bonne presse mais depuis quelques années, à la faveur d’un renouveau technique et esthétique (mais aussi en raison d’une politique de sécurité routière répressive obligeant de nombreux automobilistes à se tourner vers le « sans permis »), les ventes de voiturettes ou voitures sans permis sont en plein essor. Et comme tout véhicule destiné à un usage sur la voie publique, une VSP doit être assurée au minimum en responsabilité civile (assurance auto au tiers).

Pourquoi comparer les assureurs pour voiturette ?

Il se vend chaque année environ 15 000 voitures sans permis neuves dans l’Hexagone (la France est leader de ce marché au niveau des ventes mais aussi grâce à ses constructeurs), à titre de comparasion il se vend 1,5 million de voitures neuves « classiques » sur la même période.

Ce marché bien spécifique est donc occupé par des assureurs spécialistes qui composent avec les particularités des véhicules à assurer (faible kilométrage annuel, vitesse limitée à 45 km/h, valeur malgré tout importante – de 7000 € à 15000 € en neuf) mais aussi les particularités des conducteurs à protéger (profils jeunes – à partir de 14 ans / ou profils à risques – conducteurs avec suspension de permis).

Des particularités qui ont un impact sur le prix des assurances pour voiturettes, généralement assez élevés, voire davantage que des voitures « classiques » de valeur similaire. C’est pourquoi il est intéressant de comparer les offres parce que les assureurs présents sur ce marché ont développé des contrats très ciblés en fonction des profils d’assurés. Contrairement à l’assurance auto classique, on parle ici presque de personnalisation pour l’assurance d’une voiturette. 

Suivez-nous