Tuning voiture sans permis : que faut-il déclarer à l’assurance ?

Longtemps qualifiées de "ringardes", les voitures sans permis n'ont pas toujours eu la cote. Désormais, les constructeurs de voiturettes ne cessent de proposer des modèles toujours plus modernes pour satisfaire les conducteurs de VSP. Mais certains passionnés ont opté pour une tout autre solution : le tuning voiture sans permis !

Votre assurance VSP

  • Economisez sur vos cotisations
  • Gagnez du temps
Comparer

Pendant longtemps, la voiture sans permis était considérée comme « ringarde » et pas toujours esthétique … Alors avec la frustration grandissante des conducteurs de voiturettes, certaines marques ont développé des modèles plus stylisés. Or pour certains passionnés, la solution était tout autre : le tuning de voiture sans permis.

Tunner sa voiture sans permis : c’est possible !

Non, le tuning n’est pas réservé aux voitures classiques !
Nombreux sont ceux qui n’hésitent plus à personnaliser leur voiture sans permis.
Par simple envie d’esthétisme ou pour les faire ressembler à des citadines de marques reconnues, le tuning est une pratique en pleine expansion.

Quels équipements tuning pour sa voiturette ?

Les équipements intérieurs

Pour personnaliser votre voiture sans permis, les accessoires intérieurs sont nombreux.
Ils peuvent être simplement décoratifs :

  • Des sièges baquets pour une finition sportive, ou des housses
  • Un couvre-volant
  • Des tapis de sol

Mais ils peuvent également être plus électroniques avec des enceintes ou des amplis par exemple.

Les équipement extérieurs

Les accessoires extérieurs, parfois plus techniques, sont eux aussi très populaires :

  • Des autocollants pour votre carrosserie
  • Des emblèmes pour ressembler à certaines marques reconnues
  • Des enjoliveurs avec une allure plus sportive
  • Le pot d’échappement (grand classique du tuning !)

Tuning et assurance voiture sans permis : comment ça marche ?

Mais rassurez-vous !

Toute modification portée à une voiture sans permis doit obligatoirement être déclarée à la direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement (DRIRE). Après contrôle de la voiturette, la DRIRE remet un procès-verbal au propriétaire du véhicule indiquant toutes les modifications apportées et validées.

En revanche, si les modifications ne sont pas déclarées à la DRIRE ni même à l’assureur, le propriétaire de la voiture sans permis risques des sanctions. Et les conséquences peuvent être multiples :

  • Indemnisations limitées en cas d’accident
  • Résiliation du contrat d’assurance
  • Recours contre l’assuré non honnête

Crédit photo : automobiles-chatenet

Nos engagements