Crédit consommation et assurances : ce qu’il faut savoir

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Crédit à la consommation : l’assurance est-elle obligatoire ?

Avant toute chose, sachez que la souscription d’une assurance qui accompagne votre crédit n’a absolument rien d’obligatoire dans le cadre d’un prêt consommation. Elle l’est pour un crédit immobilier mais en aucun cas pour un crédit à la consommation. La question est donc de savoir si cela vaut la peine d’y souscrire et si vraiment elle vous couvre de quelque manière que ce soit.

En général, les principales garanties proposées par les banques tournent autour de l’assurance décès qui annule vos échéances restantes s’il devait vous arriver quelque chose, de l’assurance invalidité qui va prendre en charge votre prêt en cas d’invalidité avérée totale et définitive. Une invalidité à 80%, qui ne permet pas à personne de travailler, ne sera donc par exemple pas prise en charge. Cette assurance couvre aussi le risque de maladie. Vos mensualités seront alors prises en charge en cas d’arrêt reconnu par la Sécurité Sociale. Enfin, l’assurance perte d’emploi est également comprise mais elle ne concerne que les personnes qui étaient en CDI au moment de la signature du contrat. Cela ne vaut donc pas pour les personnes en CDD ou pour les chefs d’entreprise et professions libérales. La perte d’emploi ne sera d’ailleurs pas couverte s’il s’agit d’une rupture conventionnelle ou d’un licenciement pour faute.

Pourquoi souscrire à une assurance dans le cadre de son prêt conso ?

Avant de souscrire à cette assurance, nous vous recommandons vraiment de vérifier en détail les exclusions du contrat. Sachez que les accidents de la route, de maternité ou encore de suicide ne sont généralement pas couverts. Hormis ça, pour tous les autres imprévus de la vie, souscrire à une assurance pour votre crédit à la consommation vous permet de rembourser vos échéances en toute tranquillité, sans devoir penser au pire pour le futur. En somme, vous aurez une épaule financière sur laquelle vous reposer au besoin, si jamais la vie devait vous réserver une mauvaise surprise. Le vieil adage «Mieux vaut prévenir que guérir» est donc valable plus que jamais pour les crédits et emprunts divers.

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous