Ados trop maigres, monde en surpoids : qu’en est-il de la France ?

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Comment a évolué le problème de surpoids des Français en 10 ans ? C’est la question à laquelle l’agence Santé publique France a répondu dans l’étude publiée il y a quelques jours. Les résultats mettent tout de même un paradoxe en avant : alors que l’obésité est en perpétuelle augmentation dans le monde, la maigreur s’installe chez les jeunes.

 

Dans la tranche des 11-14 ans, une ado sur cinq serait trop maigre. C’est l’information qui ressort de l’étude sur l’évolution du surpoids des Français en 10 ans. Si les jeunes filles sont les plus touchées par cette maigreur, ce problème concerne plus largement les 6-17 ans puisqu’en 10 ans, le pourcentages d’enfants considérés comme maigres est passé de 8% à 13%.

La maigreur des mannequins et les challenges minceurs sur les réseaux sociaux pourraient expliquer ce phénomène, et c’est pourquoi les mannequins doivent désormais fournir un certificat médical pour pouvoir défiler, afin de déceler si elles ne sont pas anorexiques. Cette disposition vise à montrer aux jeunes filles qu’une corpulence normale ne doit pas être d’une extrême minceur.

Cependant, les spécialistes ne semblent pas alarmistes et déclarent que cette minceur ne relève pas de l’anorexie pathologique mais seulement d’un poids juste en dessous de la normalité.

En 2014, 2 milliards de personnes dans le monde étaient en surpoids

Paradoxalement, l’obésité ne cesse d’augmenter dans le monde. La preuve : depuis 1980, elle a doublé dans plus de 70 pays selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). La France échappe cependant à cette augmentation puisque l’on observe une stabilité de l’obésité et du surpoids entre 2006 et 2015. En effet, en 2006, 16,9% des adultes étaient obèses. En 2015, ils étaient 17,2%. Du côté du surpoids, le pourcentage passe de 49,3% à 49% en 2015 soit près de la moitié des adultes.

Ainsi, le Programme National Nutrition Santé (PNNS) se concentre principalement sur ces problèmes de surpoids en multipliant les campagnes sur les bons gestes à adopter au quotidien (alimentation variée, activité physique régulière). L’obésité et le surpoids augmentent nettement les risques de maladies cardiovasculaires, de diabète et de cancers, et c’est pourquoi ce phénomène est classé comme urgent, passant devant la maigreur des jeunes.

Parce que l’assurance santé est complexe et les réponses des forums pas toujours claires, nous avons fait appel à une spécialiste des remboursements santé et des garanties proposées par les mutuelles. Tous les jours Leslie est à l’écoute des internautes. Elle essaye aussi d’éveiller les consommateurs à l’assurance santé des animaux.

Suivez-nous