Allergies : les pollens sont de retour

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Alerte aux pollens !

Cette année, la concentration de pollens dans l’air sera plus importante que les années précédentes. Le Réseau national de Surveillance aérobiologique précise que « les allergiques devront être extrêmement vigilants ». Et pour cause : le pollen créé par les plantes et arbres sera lâché en l’espace d’une semaine, au lieu de trois semaines en temps normal à cause de l’arrivée tardive du beau temps. La quantité de pollens délivrée sera donc la même, mais la concentration sera plus importante.  
Le pollen créé des réactions chez les personnes allergiques, mais aussi à des personnes qui ne le sont pas (par exemple, le pollen de cyprès craint par beaucoup d’allergiques). Yeux qui brûlent, nez bouché et qui gratte, éternuements… tous ces symptômes sont identiques pour les 10 à 20% des Français allergiques aux pollens.

Quel traitement contre les allergies ?

Outre les astuces et recettes de grand-mère pour limiter les effets de l’allergie (se rincer le visage et les cheveux, ne pas ouvrir les fenêtres…), de nouveaux traitements voient le jour chaque année pour soulager les concernés. Piqûres, gouttes à mettre sous la langue, et même de simples comprimés à avaler une fois par jour peuvent permettre la disparition totale de l’allergie chez le patient. Mais ces traitements ont un coût : leur prix peut grimper jusqu’à 1200 euros pour un allergique au pollen, et ne sont remboursés qu’à hauteur de 15% par l’assurance maladie.

Laurence est une journaliste expérimentée, particulièrement pointue dans tous les sujets de consommation et de droit pratique. Elle est notamment l’auteure de titres de référence L’Assurance pour les Nuls, Créer sa boîte pour les Nuls, Préparer sa retraite pour les Nuls (Editions First).

Suivez-nous