Alsace Moselle : des cotisations en baisse

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Avec une hausse attendue de 2,2% pour les adultes et de 4,4% pour les enfants, le secteur des mutuelles connaît une hausse très importante pour l’année 2012. Mais il en va autrement pour l’Alsace et la Moselle, soumises à un régime spécial hérité d’Allemagne. Outre les cotisations sociales, les habitants de ces deux régions sont prélevés d’une surprime pour le financement d’une complémentaire santé obligatoire, donnant droit à des remboursements supplémentaires.

Un système qui ne connaît pas la crise

En excédent de 5,5M€, le système de cotisation connaît une sérénité dont rêve la Sécurité Sociale. En effet, le contraste est saisissant entre ce modèle hérité de l’Allemagne et celui pratiqué dans les autres régions, avec un déficit de 18Md€. Sans compter les produits financiers estimés à environ 18M€. Malgré ce système avantageux, la souscription à une complémentaire santé reste essentielle, car ce régime ne couvre pas certaines dépenses, aux montants d’ailleurs souvent élevés (frais d’hospitalisation, optique…).

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous